Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Programmes de Vaccination (Pev) de routine : plaidoyer pour plus de financement - 28/02/2012 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les Programmes de Vaccination (Pev) de routine sont mal lotis. Ils ne mobilisent pas assez de ressources pour l’atteinte d’une couverture vaccinale élevée. Le Ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida, le Pr. N’Dri Yoman Thérèse a fait un plaidoyer auprès des partenaires du système sanitaire pour plus de financements des Pev de routine. « Nous mobilisons suffisamment de ressources au niveau national et international pour les Journées nationales de Vaccination (JNV).

Mais une fois que les campagnes de vaccination prennent fin, les Pev de routine restent dans leur phase initiale. C'est-à-dire affaiblis. Nous demandons qu’une partie des fonds mobilisés pour les JNV soient reversées au Pev de routine, à l’effet de maintenir et renforcer les acquis de ces programmes », a lancé le Pr. Yoman Thérèse, lors de la réunion annuelle des Directeurs du PEV des pays de l’Afrique de l’ouest qui se tient depuis hier à Grand –Bassam. En présence des Directeurs de Pev de 17 pays de l’Afrique de l’ouest et experts venus de Genève. Selon elle, cette rencontre qui vient à point nommé constitue pour la Côte d’Ivoire une opportunité pour attirer l’attention des partenaires sur la situation du pays déjà ‘’classé fragile’’. « Nous attendons d’être fortement accompagnés dans cette phase de reconstruction », a indiqué le premier responsable du Système sanitaire ivoirien. Il s’agira au cours de ces réflexions, d’établir entre autres, le bilan des progrès réalisés dans la mise en œuvre des activités des pays dans le Plan Stratégique 2010-2012 pour l’éradication de la Polio, faire le bilan des progrès accomplis dans l’atteinte des populations cibles par le service de vaccination de routine.

Et identifier des stratégies à mettre en œuvre pour parvenir à une réduction significative du nombre d’enfants non vaccinés. Le représentant résident de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en Côte d’Ivoire, Dr. Khaled Bessaoud a pour sa part salué la tenue de ces assises. Selon lui, elles permettront de tirer les leçons ‘’objectives’’ et recevoir des orientations pour l’amélioration des programmes de vaccination dans les pays de la sous-région.

Concernant la polio qui n’est pas totalement éradiquée, Dr. Bessaoud a souligné que des actions prioritaires sont indispensables à l’effet d’interrompre la circulation du poliovirus dans les pays endémiques. « Nous avons détecté en 2011 dans la sous région, 113 cas de poliovirus sauvage tout type confondu, contre 53 en 2010. Cette réunion est également une opportunité de revoir, dans les stratégies, ce qui n’a pas été exécuté. » a fait remarquer le représentant résident de l’Oms. Cette réunion annuelle prend fin demain.

Anzoumana Cissé

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !