Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Contraceptif hormonal féminin : l’Aimas met un injectable sur le marché - 07/03/2012 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’agence ivoirienne de marketing social (Aimas), a mis sur le marché un nouvel contraceptif hormonal injectable appelé Harmonie. Un contraceptif d’une durée d’action de 3 mois. La cérémonie de présentation du nouveau produit s’est déroulée récemment à l’amphithéâtre de l’Institut national de formation des agents de santé (Infas) en présence de l’Ambassadeur d’Allemagne en Côte d’Ivoire Karl Prinz et de Jeanne Peumond, conseiller technique des affaires sociales et de la promotion du genre de Ouattara (marraine de la cérémonie).

Selon Koudou Lazare, directeur exécutif d’Aimas, la mise sur le marché de Harmonie est le résultat de la coopération financière de la Kfw, l’agence de coopération allemande qui appui harmonie pour trois. Pour Koudou Lazare, la mise sur le marché d’Harmonie, « vise à contribuer à la réduction de la fréquence des grossesses non désirées dans le respect des choix individuelle. » A en croire l’Ambassadeur de l’Allemagne en Côte d’Ivoire, « plus de 200 millions de femmes dans le monde entier n’ont pas accès aux méthodes modernes de contraception ce qui se traduit dans d’innombrables grossesses non désirées qui sont très souvent terminées par des avortements provoqués comportant de fréquentes complications, même fatales, pour la santé des femmes. » Dr. Kouakou Alphonse, responsable cellule planification familiale à Aimas, de son côte, a souligné que le nouveau produit n’est en rien différent de ce qui existe déjà comme injectable contraceptif sur le marché. « La différence avec ce qui existe sur le marché, c’est le marketing. Nous voulons que ce produit soit d’utilisation facile. Notre emballage attire, le prix est accessible (1250f). C’est un produit prêt à l’emploi. C'est-à-dire qu’il y a dans une ampoule, une seringue, une notice… »,a-t-il expliqué. Après le condom masculin Prudence, la pilule Confiance, et la contraception d’urgence Pregnon, Aimas est à son quatrième (Harmonie, disponible partout en Côte d’Ivoire) produit marketing à coût réduit pour un accès à tous.

Coulibaly Zié Oumar

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !