Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Une trithérapie à dose unique sur le marché - 29/11/2006 - Le front - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’agence américaine food and dru administration (FDA) a donné son autorisation pour la mise sur le marché de ‘’Atripla’’, un antirétroviral à dose unique. Ce médicament est une combinaison de trois molécules, à savoir le sustiva (Efavirenz), l’emtriva (Emtricitabine) et le viread (Tenofovir disoproxil fumarate). Ces trois molécules sont réunies dans un seul comprimé à prendre en dose unique, chaque jour.

C’est le fruit de la coopération entre trois firmes pharmaceutiques Bristol : Myers squibb, Gilead et MSD. Ce médicament sera commercialisé non seulement aux Etats-Unis, mais aussi dans 15 autres pays qui bénéficient du plan d’urgence du président américain pour la lutte contre le sida (Pepfar). Atripla est élaboré pour le traitement du VIH de type 1 chez les adultes. L’avantage est qu’il rend le traitement moins contraignant, dans la mesure où il n’y aura qu’un seul comprimé à prendre. Toutefois, ce médicament peut être associé si nécessaire à d’autres molécules.

L’essai clinique mené pendant 48 semaines sur 244 infectés a donné des résultats concluants. Lors de cet essai, 80% des patients ont enregistré une diminution de la charge virale et une augmentation des CD4, cellules qui luttent contre les infections. Aux Etats-Unis, plus d’un million de personnes vivent avec le virus, et 40.000 nouveaux cas sont enregistrés chaque année. Ces deux dernières années, le ADA a accordé des autorisations pour plus de 20 traitements à utiliser dans le cadre du Pepfar, qui vise à prévenir 7 millions de nouvelles infections et traiter au moins 2 millions de personnes chaque année.

Calvin Wandji

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !