Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Chirurgie dentaire : Les praticiens veulent "mettre hors d’état de nuire les clandestins" de la profession - 08/06/2013 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Entre autres objectifs, l'assemblée générale a voulu réfléchir aux moyens qui permettront aux chirurgiens dentistes ivoiriens "de mettre hors d’état de nuire les clandestins (ceux qui n’ont rien à avoir le métier mais qui se réclament de la coopération) et les hors –la loi (les praticiens qui ne respectent pas la loi) qui gangrènent la profession".

Chirurgie dentaire : Les praticiens en assemblée générale, ce samedi

Le Conseil national de l’ordre (Cno) des chirurgiens-dentistes de Côte d’Ivoire a tenu son assemblée générale ordinaire et élective, ce samedi 8 juin, à la Chambre de commerce et de l’industrie d’Abidjan-Plateau (Ccia).

Dr Ekra Jean François, le président sortant du Cno de 2005 à 2013, qui est d’ailleurs candidat à sa propre succession, a indiqué que « cette assemblée générale est une occasion pour renouveler les instances de l’association, vieille de 37 ans».

Entre autres objectifs, l'assemblée générale a voulu réfléchir aux moyens qui permettront aux chirurgiens dentistes ivoiriens "de mettre hors d’état de nuire les clandestins (ceux qui n’ont rien à avoir le métier mais qui se réclament de la coopération) et les hors –la loi (les praticiens qui ne respectent pas la loi) qui gangrènent la profession".

Ce fut aussi l’occasion pour M. Ekra et son bureau d’appeler les chirurgiens-dentistes à participer à la vie de l’association en s’acquittant de leurs cotisations car a-t-dit, « sur 588 praticiens identifiés à peine cinquante personnes sont à jour ».

Le bilan financier donne les chiffres suivant, 22 918 080 f Cfa (recettes), 21.248 849 Fcfa (dépenses) soit un solde déficitaire de 1 669 231 F cfa.
Les participants à cette Ag ont aussi exprimé leur volonté de se doter d’un siège, de participer à la délivrance des diplômes, ainsi qu’assurer la formation de leurs membres.

Eugène YAO

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !