Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Drépanocytose : les malades dénoncent la cherté des soins - 20/06/2013 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

A l'instar du monde entier, la Côte d'Ivoire a célébré, mercredi, la journée mondiale de la lutte contre la drépanocytose (une maladie héréditaire qui se caractérise par la détérioration de l'hémoglobine, la protéine assurant le transport de l'oxygène dans le sang) à Abidjan-Cocody. A cette occasion, les parents des malades ont déploré la cherté des médicaments, nous rapporte un quotidien de la place.

"Nous souffrons, les médicaments et les examens sont chers. Aidez-nous", ont plaidé les parents des malades. Selon la porte-parole des Ong de lutte contre cette maladie, Gosso Evelyne, l’État doit penser à la gratuité du test de l’électrophorèse de l’hémoglobine. C'est un examen qui permet de dépister la maladie tôt et d’en assurer une prise en charge précoce. Mais la difficulté est que cet examen est coûteux pour les familles de conditions sociales modestes.

Gosso Evelyne a précisé: "en Côte d'Ivoire 12% de la population souffrent de la drépanocytose. Toutefois cette frange de la population est livrée à elle-même. Car le système public de soins n’offre que des services limités qui sont confinés dans les Centres hospitaliers universitaires (Chu)." Avant de faire remarquer: "en dehors d’Abidjan, la gestion médicale de la maladie est devenue un calvaire quotidien pour les patients et leurs familles", a-t-elle souligné.

L’État de Côte d'Ivoire, a-t-elle suggéré, peut freiner cette pathologie en rendant obligatoire le test de l’électrophorèse de l’hémoglobine avant tout mariage. Et étendre aussi la réalisation de ce test dans tous les Centres hospitaliers régionaux (Chr) du pays...

La drépanocytose est une maladie héréditaire. Elle déforme les globules rouges. C'est la maladie génétique la plus répandue au monde. Elle touche des millions de personnes et la race fréquemment atteinte est celle dite noire.

Isabelle Somian

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !