Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Poliomyélite : le 3ème passage des journées de vaccination démarre bientôt - 08/10/2013 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

« La vaccination contre la polio, la supplémentation en vitamine A et l’administration de déparasitant sont entièrement gratuites », a tenu à préciser Dr. Brou. Avant de définir les objectifs de cette campagne. Il s’agira de« renforcer la protection de plus de 7.500.000 enfants de 0 à 5 ans contre cette redoutable affection ».

Poliomyélite : Le 3ème passage des journées de vaccination démarre bientôt

« Du 25 au 28 octobre prochain, se déroulera surtoute l’étendue du territoire ivoirien le troisième passage des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite pour l’année 2013 ». Le directeur général de la coordination du Programme élargissement de vaccination (Pev), Dr. Brou Aka, a donnécette information au cours d’une conférence de presse organisée, ce mardi 8 septembre, à Abidjan-Treichville, à l’Institut national de l’hygiène publique (Inhp).

« La vaccination contre la polio, la supplémentation en vitamine A et l’administration de déparasitant sont entièrement gratuites », a tenu à préciser Dr. Brou. Avant de définir les objectifs de cette campagne. Il s’agira de « renforcer la protection de plus de 7.500.000 enfants de0 à 5 ans contre cette redoutable affection ». Et de « consolider les acquis des quatre éditions précédentes ».

De même, « la vue des enfants de 06 mois et plussera renforcée par la dose de Vitamine A qui leur sera administrée, le déparasitant sera administré aux enfants d’un an et plus pour lutter contre les vers intestinaux ».

L’enjeu de cette campagne réside aussi dans le fait qu’il existe encore « des enfants non vaccinés dans certaines localités du pays ainsi que la persistance de la circulation du poliovirus sauvage dans certains pays de la sous-région ouest-africaine. »

Le cas du Nigeria est « alarmant » a soulignéAngaman Ehouman, chef de service de communication du Pev lors de son exposé. Il a révélé: « le Nigeria fait courir à la Côte d’Ivoire le risque de connaîtreune autre épidémiecomme celle de 2011, avec 36 cas de poliomyélite enregistrés. »

Pour ces activités qui visent à « accroître les efforts pour éradiquer la poliomyélite en Côte d’Ivoire », les organisateurs et leurs partenaires souhaitent l’implication de tous. « Toutes les parties prenantes administratives et communautairesdoivent entrer dans les activités prévues au coursde cette année décrétée - année de la santé- pour renfoncer la protection des enfants vaccinés au cours des éditions précédentes et offrir une chance à ceux qui n’ont pas pu être vaccinés auparavant de l’être ».

Selon les statistiques réalisées par lesacteurs du Pev, il ressort: « depuis le 24 juillet 2011, aucun cas de poliomyélite n’a été notifié sur l’ensemble du territoire national grâce aux efforts conjugués des partenaires et du pays ».

La poliomyélite est une maladie virale grave dont la conséquence est la paralysie des membres de ceux qui sont atteints. Tandis que la carence en vitamine A, elle se manifeste lorsque les réserves en vitamine A de l’organisme commencent à s’épuiser avec conséquence ultime, la perte de la vue. Enfin, les vers intestinaux sont sources de nuisances digestives qui peuvent aboutir à une anémie aiguë.

Concernant le cas de rumeur de ver de guinée, il faut préciser que la Côte d’Ivoire est en passe de certifier l’éradication de cette maladie.

Isabelle Somian

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !