Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Adèle Khudr (Unicef): "L’allaitement maternel réduit de 15% le taux de mortalité infantile" - 06/02/2014 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

"Les enfants nourris exclusivement au sein peuvent éviter les maladies hydriques", a indiqué Mme Adèle Khudr. Avant de reconnaître que cette recommandation n’exclut pas le fait qu’on puisse donner un peu d’eau à l’enfant.

Adèle Khudr (Unicef): "L’allaitement maternel réduit de 15% le taux de mortalité infantile"

La nouvelle représentante du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) en Côte d’Ivoire, Adèle Khudr, a estimé:« la mortalité infantile pourrait être réduite de 15% si les nourrissons sont allaités au lait maternel sans ajout d’eau. Et ce, pendant les six premiers mois ». C'était ce jeudi 06 février, à Abidjan-Plateau, au cours d’une conférence de presse.

Cette rencontre avec les journalistes vise, selon elle, à présenter la situation des enfants en Côte d’Ivoire mais surtout à présenter les priorités de l’Unicef pour l’année 2014-2015.

"Les enfants nourris exclusivement au sein peuvent éviter les maladies hydriques", a indiqué Mme Adèle Khudr. Avant de reconnaître que cette recommandation n’exclut pas le fait qu’on puisse donner un peu d’eau à l’enfant. « Ce n’est pas une mauvaise chose », a-t-elle reconnu.

Par ailleurs, le programme d’actions 2014-2015 de l’Unicef qui a été signé ce jeudi avec le gouvernement ivoirien, propose un accroissement du taux de vaccination des enfants. « Notre objectif est de le faire passer de 60 à 80% », a envisagé la première responsable de l’Unicef en Côte d’Ivoire.

Adèle Khudr a enfin plaidé auprès des autorités ivoiriennes pour que la croissance économique ivoirienne soit accompagnée par des indicateurs sociaux. « Le paradoxe indien peut être corrigé ici », a-t-elle conseillé. Ce pays a réalisé un exploit au niveau économique, mais il se trouve qu’au plan social, cette embellie économique ne soit pas perceptible.

La nouvelle représentante de l’Unicef en Côte d’Ivoire, Adèle Khudr, est en terre ivoirienne depuis 4 mois.

Isabelle Somian

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !