Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Le ver de Guinée : La maladie en phase d’éradication - 07/03/2006 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ver de guinée est en phase d’éradication en Côte d’Ivoire. En effet, de 12 960 cas notifiés en Côte d’Ivoire en 1990, il n’y plus a que 10 cas notifiés en 2005. C’est ce qui ressort du discours de Dr. Allah Kouadio Remy, ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, lors de la célébration de la journée nationale de lutte contre le ver de guinée à Arrah, dans le département de Bongouanou.

Le ver de guinée ou dracunculose est une affection parasitaire qui se contracte en buvant l’eau de marigot infectée. Les populations d’Arrah, dans la région du N’Zi Comoé, qui est la zone la plus touchée en Côte d’Ivoire avec six des dix cas notifiés l’année dernière, ont été fortement alertés sur les ravages de cette maladie. De son côté, Dr. Brou Aka Noël a insisté sur l’importance de la mise à la disposition des populations de l’eau potable. Car, a-t-il ajouté, “l’eau souillée est le seul facteur de transmission de la maladie”. A leur tour, MM. Komlan Siamovi et Youssouf Omar, respectivement représentants résidents de l’OMS et de l’UNICEF en Côte d’Ivoire, ont plaidé pour la sensibilisation des populations et la scolarisation des enfants afin d’éviter la résurgence de la maladie. En effet, au cours des deux premiers mois de cette année, aucun cas n’a encore été signalé. Le ministre Allah Kouadio a exhorté, à son tour, les populations et les agents de santé à redoubler d’efforts “pour une Côte d’Ivoire unie, sans ver de guinée avant l’an 2009, car notre pays aborde le sprint final”.

Coulibaly Zié Oumé

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !