Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Bouaké/ Redéploiement du personnel : Le ministre de la santé met en place une cellule d’accueil - 24/04/2007 - Le front - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la santé, Remi Allah Kouadio, était à Bouaké, vendredi dernier. Objectif : installer la cellule d’accueil, de relocalisation et d’assistance au personnel volontaire de retour au CHU de Bouaké. Cette cérémonie s’est déroulée à dix jours du départ définitif de Médecins Sans Frontières (MSF) de Bouaké, après plus de quatre années au service des populations.

« La reprise en main du CHU est une volonté qui n’a jamais fait défaut depuis le début de la crise. Toutes les vies qui ont été sauvées, sont à l’actif de MSF mais également de toute l’équipe locale qui les a aidés », a d’emblée fait remarquer le ministre Remi Allah. Et de se prononcer sur le cas du personnel local et du coût des prestations après le départ de MSF. Pour le ministre, le personnel local sera réengagé mais ne pourra bénéficier du même traitement salarial qu’au temps de MSF. Quant aux coûts des prestations, il a affirmé qu’une contribution sera demandée aux populations, contribution qui, selon lui, servira au maintien du matériel en état et à l’entretien du CHU. A l’endroit de la nouvelle cellule qui a été installée, le ministre Remi Allah leur a fait savoir que leur rôle sera déterminant dans la réussite attendue.

Quant au représentant des Forces nouvelles, Kouhon Clément, secrétaire exécutif adjoint du Secrétaire général, il a souhaité que les populations puissent bénéficier d’un service de qualité après le départ de MSF et qu’elles ne ressentent pas le coût des prestations. « MSF est venu au secours de nos populations au moment où l’Etat avait abandonné sa mission, au moment où, on ne croyait plus à la santé dans nos zones. Nous pouvons dire que MSF a accompli sa mission, car aucune imperfection n’a été constatée (…), je suis convaincu que le comité qui va se mettre en place va combler le vide qui sera laissé par MSF », a espéré le secrétaire exécutif adjoint du Secrétaire général des Forces Nouvelles.

Avant ces deux interventions, ce sont le représentant de la mairie, Touré Aboubacar et celui du conseil général, Doumbia Mory, qui sont intervenus pour remercier MSF pour son soutien à la population et le ministère de la santé pour le reploiement du personnel de la santé. Quant à Xavier Simon, chef de mission de MSF à Bouaké, il s’est dit satisfait de la collaboration avec les Forces nouvelles tout le temps de sa mission à Bouaké.

Avec à sa tête le Pr. Simplice Anomba Dahon, la cellule d’accueil, de relocalisation et d’assistance, aura la lourde charge de permettre au personnel reployé de reprendre le service, en toute quiétude, au CHU de Bouaké. Elle est composée de 16 membres dont le ministère de la santé, les Forces Nouvelles, les élus locaux et la société civile.

A la fin du mois d’avril, MSF fait ses adieux au CHU de Bouaké, où des médecins venus de France depuis octobre 2002, se sont mis à la disposition et au service de la population dès le déclenchement de la crise.

Charles Bamba à Bouaké

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !