Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Journées scientifiques sur le VIH/SIDA : Le Pac-ci restitue les résultats de ses recherches - 31/05/2007 - Le front - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le programme franco-ivoirien de recherche sur le VIH-SIDA en Côte d’Ivoire, le Pac-ci, a procédé à une restitution des résultats des différents projets de recherche arrivés à terme. C’était hier mercredi, aux journées scientifiques à l’Insp à Adjamé. Il s’agit des projets Ditrame Plus (diminution de la transmission du VIH-SIDA de la mère à l’enfant et du Trivacan (évaluation des stratégies d’interruption de traitements antirétroviraux).

La coordinatrice du programme, le Pr. Thérèse N’dri Yoman, a ouvert les travaux par l’historique du programme Pac-ci, un partenariat de recherche scientifique et de formation à la recherche de 1994 à 2007.

La communauté scientifique, médicale et associative nationale a échangé sur les résultats de ces deux études commencées en 2002 et qui viennent de se terminer. Dans le cas du ‘’Trivacan’’, il s’agissait de répondre au cas d’une personne adulte qui se trouve sous traitement antirétroviral depuis plusieurs mois. Peut-on interrompre un traitement pendant des périodes de temps limité alors que ce traitement marche bien. 840 volontaires s’étaient pliés à l’exercice pendant plus de trois ans ; des résultats obtenus par les chercheurs, on note que les interruptions de traitement ont tendance à entraîner plus d’inconvénients que de bénéfices. Ces stratégies d’interruptions programmées ne peuvent donc pas être recommandées en Côte d’Ivoire. Les résultats des chercheurs ivoiriens ont été publiés dans le monde entier prouvant une fois de plus que l’équipe de recherche Pac-ci pratique depuis 10 ans la recherche au plus haut niveau pour améliorer les soins des personnes vivant avec le VIH en Côte d’Ivoire.

Le programme Pac-ci est un programme de recherche en partenariat entre le ministère de la santé et de l’hygiène publique de Côte d’Ivoire et l’agence nationale de recherches sur le SIDA (France). Ce programme mène des recherches sur la prévention des infections opportunistes, sur le traitement antirétroviral, et sur la prévention de la transmission du virus VIH de la mère à l’enfant pendant l’accouchement ou l’allaitement. Les journées scientifiques qui ont commencé hier, prennent fin aujourd’hui.

Dosso Finan

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !