Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Journée Mondiale sans tabac : 14% des femmes d’Abidjan fument - 01/06/2007 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

De 6% en 2001, le taux de femmes fumeuses à Abidjan est passé à 14% en 2006. Elles sont issues des couches pauvres. Avec des niveaux d’instruction du secondaire. Ces fumeuses sont en majorité célibataires. Ces statistiques sont le fruit d’une étude réalisée par l’ONG "Sauvons le poumon" et la société ivoirienne de pneumo physiologie (SIPP) en 2006. Ces résultats ont été restitués hier jeudi 31 mai, lors de la journée scientifique et socioculturelle anti-tabac, organisée par l’ONG "Sauvons le poumon", à l’UFR des sciences médicales d’Abidjan.

Cette étude révèle également que c’est par curiosité, ou pour oublier leurs soucis ou faire comme les autres que les femmes fument. Les femmes intellectuelles occupent, selon l’étude, les premiers rangs. Le tabac est un danger pour la femme. Elle est exposée au problème de procréation, aux troubles des menstrues, cancer de l’utérus. Et, fumer pendant la grossesse, a des conséquences désastreuses sur le bébé. Entre autres, les saignements, les fausses couches et les malformations congénitales (bec-de-lièvre, anomalies cardio-vasculaires…). A cela s’ajoutent la mort subite du nourrisson et le retard de croissance. Le président de l’UFR des sciences médicales d’Abidjan le Pr. Isidore Diomandé, a indiqué que le tabac est une substance hautement nocive qui renferme plus de 4000 substances toxiques.

Il est responsable selon lui, d’un décès toutes les cinq secondes dans le monde. Se référant au thème de la journée mondiale «Des espaces 100% non fumeurs, les créer en profiter», le président de l’ONG "Sauvons le poumon", Dr Alexandre Boko Kouassi, a révélé que l’ONG veut mettre l’Ouest sur le tabagisme passif, dont les méfaits sont méconnus. «(…) Le tabagisme est invalidant. Et chez la femme, les complications sont inquiétantes», a-t-il fait remarquer. La marraine de cette journée scientifique, présidente de la commission Polio du rotary club international, Richmond Marie Irène AHOUA, pour sa part, a soutenu qu’il faut faire reculer le taux élevé dû au tabagisme chez les femmes.

Et les statistiques de l’ONG révèlent que 5 millions de personnes meurent chaque année du tabagisme. «Le tabac tue, il est urgent de prendre des mesures rigoureuses» a-t-elle conseillé. Avant d’inviter les religieux et les leaders d’opinion à s’impliquer dans la lutte anti-tabac. Quant au représentant du ministre de la famille, de la femme et des affaires sociales, Dr Anderson, elle a signifié qu’une lutte intense doit être menée pour freiner ce fléau.

Anzoumana Cissé

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !