Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Reproduction et planification familiale : Les sages femmes en guerre contre la mortalité maternelle et infantile. - 05/05/2006 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

690 décès de mères et d’enfants sur 100.000 accouchements. C’est le sombre tableau de la reproduction familiale en Côte d’Ivoire. Le vendredi 05 mai 2006, à l’occasion de la 2e édition de la journée internationale de la sage femme, à l’institut de santé publique (INSP) à Adjamé, les sages-femmes ivoiriennes ont décidé de s’attaquer au fléau, pour le réduire en conséquence.

Selon la présidente de l’association, les actions menées en faveur de la réduction du phénomène se résument essentiellement à des campagnes d’information et de sensibilisation des populations sur ses causes et ses conséquences. Pour Mme Dasse jeanne, ces actions menées chaque année visent donc à réduire au mieux le taux très élevé de mortalité maternelle et infantile en Côte d’Ivoire. “ … A travers notre association qui est une tribune scientifique de formation post universitaire, mais surtout à travers nos activités, nous soutenons le développement sanitaire de la Côte d’Ivoire”, rassure-t-elle. Pour arriver aux résultats escomptés, la marraine de la cérémonie a invité les sages-femmes à corriger les trois retards fréquents dans l’exercice de leur fonction. Il s’agit, selon Mme Koné Assiata du retard dans les premières consultations des femmes enceintes, du retard dans le suivi des femmes en travail et le retard dans l’acheminement des premiers moyens d’intervention aussi, a-t-elle procuré de sages conseils à ses filleules dans l’exécution de leur tâche. “… Soyez accueillantes et compatissantes envers vos sœurs au travail” conseille-t-elle. Le médecin commissaire Nambaler Touré Benjamin, représentant le ministre de la santé et de l’hygiène publique pense que le souci permanent du gouvernement est d’assurer des soins équitables et de qualité pour les populations. C’est pourquoi, il se félicite du travail important abattu par les sages-femmes. Cependant, estime-t-il, elles doivent donner une nouvelle image d’elles à travers une nouvelle politique d’approche

Coulibaly Moussa

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !