Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Les chirurgiens exposent les bienfaits de la vidéo chirurgie - 22/05/2006 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

1000 interventions chirurgicales, réalisés à la Polyclinique internationale Sainte Anne-Marie (PISAM) d’Abidjan grâce à la vidéo chirurgie dans le domaine de la chirurgie digestive. Ce, de 1999 à fin 2005. Ces statistiques ont été livrées le mardi 09 mai dernier, par le professeur Alexandre N’Guessan, lors d’une conférence de presse à ladite polyclinique.

Selon l’orateur, spécialiste en chirurgie digestive, les patients qui viennent faire la vidéo chirurgie sont de toutes les couches socio professionnelles. Il a indiqué que cette nouvelle méthode d’intervention chirurgicale comporte moins de risque, 0,6 % sur 1000 cas. « La vidéo chirurgie ou la chirurgie « laparoscopique », est une technologie nouvelle. Elle n’est pas dangereuse par rapport à l’ancienne pratique (chirurgie ouverte). La guérison est très rapide. Et les résultats cosmétiques sont indéniables », a fait remarquer le Pr. Alexandre N’Guessan. Avant d’ajouter que cette nouvelle méthode est moins douloureuse et le risque d’infections est moindre. S’y ajoutent la non modification des fonctions digestives et la non altération des fonctions respiratoires. Le spécialiste a signifié que le taux de mortalité lors d’une intervention chirurgicale oscille entre 3 et 5 %. Le conférencier a invité les populations de Côte d’Ivoire à se familiariser avec cette nouvelle technique chirurgicale. « Il est vrai que le coût d’investissement de base de la vidéo chirurgie est très élevé, mais il est hors de question de répercuter le coût du matériel sur le coût de l’intervention », a-t-il affirmé.

Le professeur Bana Abdoulaye, spécialiste en arthroscopie (articulation) pour sa part, a relevé que depuis l’application de cette méthode à la PISAM, 235 patients ont été traités dont 80 % sont des footballeurs. Soulignons que le principe de la vidéo endoscopique chirurgicale (VEC) est la réalisation d’interventions chirurgicales par toutes petites incisions à l’aide d’une micro caméra, retransmettant avec une grande précision, l’image opératoire sur un écran de télévision.

Anzoumana Cissé 

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !