Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Evolution du cancer en Côte d’Ivoire : 16.000 nouveaux cas chaque année - 03/06/2006 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La situation n’est pas encore dramatique. Chaque année, c’est 16.000 nouveaux cas de cancer qui sont enregistrés en Côte d’Ivoire. Sur 100.000 hommes, 95 sont atteints de cancer contre 53 femmes pour 10.000.

Chez les hommes, les cancers les plus fréquents sont ceux de la prostate, du foie, des bronches, des poumons et de l’estomac. Au niveau des femmes, on a le cancer du col de l’utérus et le cancer du sein qui viennent en première position. En fin, chez les enfants, nous avons la leucémie, la maladie de Hadghien, le lymphome de Burkitt et le néprablastome.

Toutes ces informations ont été données le mercredi 31 mai par le professeur Echimane Kouassi Antoine vice-président de la ligue ivoirienne contre le cancer (LICC) et spécialiste de cette pathologie. En prélude à une soirée gala d’un téléthon de bienfaisance qu’elle compte organiser les 15 et 16 juillet 2006, cette association a tenu une conférence de presse au palais de la culture de Treichville. Selon le Pr. Echimane Kouassi, le cancer se guérit s’il est dépisté précocement. Mais le coût onéreux du traitement combiné à la pauvreté des patients est un handicape majeur. Pis, la Côte d’Ivoire ne dispose pas d’un service cancérologie et de radiothérapie. Les patients sont donc obligés de s’exiler en France, au Maroc, au Ghana. Où les prix du traitement oscillent entre 400.000 et 1200.000 Frs. Cette soirée Gala et ce téléthon va permettre, selon Mlle Bintou Bourgoin présidente de la LICC de mobiliser des fonds pour l’achat de traitement et du Burkitt. « Nous voulons permettre au plus grand nombre de malade d’avoir accès aux traitement de bénéficier de prise en charge », a-t-elle indiqué.

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !