Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

VIH/SIDA : Diagnostic précoce chez le nouveau-né - 14/07/2006 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une nouvelle méthode en phase de validation.

Rien n’est encore gagné. Mais le simple fait d’en parler suscite déjà beaucoup d’espoir. Le diagnostic du VIH chez l’enfant né de mère infectée pourrait bientôt connaître une avancée notable en Côte d’Ivoire. Avant-hier, mercredi 12 Juillet 2006, au cours de l’atelier de validation du document de politique nationale de la prévention de la transmission mère enfant (PTME) du golf Hôtel de Cocody, le docteur Kouassi M’Bengue Alphonse de l’institut Pasteur a fait d’importantes suggestions. Selon lui, le diagnostic précoce chez l’enfant né de mère infectée peut se faire en prélevant du sang au talon ou à l’orteil du nouveau né.

Ensuite ce sang sera séché à une température ambiante (l’air libre) puis analysé. Tout cela bien sûr en respectant les règles élémentaires qui ont cours en pareille situation. L’avantage de cette méthode selon Dr. Kouassi M’Bengue est qu’elle est simple, facile et moins traumatisante. Et pourrait réduire le nombre d’enfants infectés (16200). Mais son coûte (10.000 par enfant) et le manque de laboratoires adéquats partout en Côte d’Ivoire sont des obstacles. Une autre innovation apportée au programme PTME est l’offre en routine du dépistage systématique chez la femme enceinte, lors de la consultation prénatale et le dépistage en maternité. Ces deux innovations permettent aux femmes enceintes de connaître leur sérologie au cours des conseils prénataux ou en salle d’accouchement.

Selon des chiffres des enquêtes de séro-surveillance, l’on estime à 8,3 % le taux de prévalence chez les femmes enceintes en Côte d’Ivoire en milieu urbain. Le nombre de naissance est de 56.000 par an dont 54.000 venant de mères séropositives. Et la probabilité de transmission du VIH d’une mère séropositive à son enfant est de 25 %. Pour Dr. Ahoba Boba Irma chef de service PTME au programme national de prise en charge (PNPEC) a indiqué que l’objectif de cet atelier est d’adopter de façon consensuelle, la politique nationale PTME et les procédures techniques.

Cet atelier est organisé par le ministère de la santé et de l’hygiène publique en collaboration avec la fondation Elisabeth Glaser (EGPAF). Il est financé par le plan Bush pour la lutte contre le SIDA (PEPAR). Il a pris fin, hier.

D. Maimouna

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !