Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Divo : les acteurs de la médecine traditionnelle en conclave - 21/12/2009 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Exhorter les acteurs de la médecine traditionnelle de la région à être plus responsables dans l'exercice de leurs activités en améliorant, par exemple, leur cadre de travail et leur relation avec les personnes malades, et cela, en vue de mieux faire connaître le secteu. Ce sont là les quelques objectifs autour desquels se sont réunis le 10 décembre 2009, à Divo, plus de 300 tradipraticiens regroupés au sein de l'Atnci (association des tradipraticiens de santé et naturothérapeutes de Côte d'Ivoire) et venus de toute la région Sud-Bandama.

L'occasion était belle pour Albert Adou Kouao et J.C. Kano, respectivement président national de la strucutre et responsable national chargé de l'implantation des délegations régionales d'engager les acteurs locaux de la médecine traditionnelle à s'impliquer dans le programme de formation professionnelle continue initié par l'association et le fonctionnement efficient de la Mamaci (mutuelle des acteurs de la médecine africaine). Ils ont aussi demandé aux tradipraticiens de faire preuve de solidarité et d'entraide et de surtout éviter, dans leurs raégions respectives, les conflits inutiles de leadership. Toutes choses qui, selon le président Norbert Adou Kouao, sont source de division et de fragilisation de l'association.

Poursuivant, le président national de l'Atnci a anoncé l'engagement de la structure à s'ouvrir à des partenaires extérieurs en vue de béneficier de nombreux projets de développement. "Des gens veulent nous aider, mais il faut que nous nous montrions sérieux pour béneficier de la confiance de nos probables bailleurs de fonds", a prôné le président Adou.
Docteur J.C. Kano, qui est par ailleurs président régional de la Mamaci du Sud-Bandama, a, de son côté, annoncé la tenue prochaine dans la région d'une importante céremonie d'exposition- vente de produits de pharmacopée africaine.

Ibo Cheick Oumar

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !