Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Un comité national d’expert indépendant pour la mise en œuvre des politiques et stratégies de l’immunisation et des vaccins - 18/01/2010 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les membres du nouveau comité entourent ici le ministre Allah Kouadio Rémi (au centre).Ils sont professeurs agrégés de médecine, de sociologie et d’anthropologie, sages-femmes et infirmiers d’Etat, spécialistes de l’épidémiologie, de l’économie, de la vaccinologie, des maladies infectieuses… soit une trentaine de professionnels, qui forment le Comité national d’experts indépendants pour la vaccination et les vaccins de la Côte d’Ivoire (Cneiv-Ci).

Constitués de membres de droit, au nombre de 17 et de membres ex officio (9), directeurs des instituts de santé, ils ont été officiellement présentés vendredi à l’hôtel Novotel. La mission suivante leur a été confiée, par le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Allah Kouadio, à savoir: «émettre des avis et recommandations scientifiques et techniques pouvant guider le ministre de la Santé dans la définition, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques et stratégies dans le domaine de l’immunisation et des vaccins». Il a justifié la création d’un tel comité par la persistance de nombreuses difficultés, qui entravent encore, selon lui, les efforts initiés par le Programme élargi de vaccination (Pev). Il s’agit notamment de la recrudescence ou l’émergence de maladies infectieuses telles la fièvre jaune, la méningite, la rougeole, la poliomyélite, etc-

Quant aux difficultés structurelles du Pev, l’on déplore, «l’insuffisance ou la vétusté de la logistique, des difficultés liées à la formation du personnel, à la mobilisation sociale, en dépit des efforts importants consentis par le gouvernement avec l’appui des partenaires», selon le ministre. Dans un souci de mieux-être, la Côte d’Ivoire a engagé depuis une dizaine d’années, toujours selon le ministre, «un processus d’introduction de nouveaux vaccins (Hépatite B et Hib) et envisage dans le court terme, l’intégration dans le Pev d’autres vaccins contre des pathologies comme les diarrhées à rotavirus et les infections à pneumocoques».

La présidente du comité, l’ex-ministre Mme Janine Tagliante-Saracino, experte en Santé publique et Politiques de santé, s’est réjouie de la mise en place de cette structure, en raison de son apport qu’elle juge inestimable. «Les maladies infectieuses viennent en première ligne, soit 60 % de nos motifs de consultation. Le fait que le ministère de la Santé se dote d’un comité d’experts à ses côtés présage d’une vision et d’une stratégie pour les années à venir, dans la lutte contre ces maladies.».

C’est en mars 2009 que le processus de création du comité a démarré, avec l’appui de l’Association pour la Médecine préventive (AMP), à travers l’initiative Sivac.

Marcelline Gneproust

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !