Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Syndicat des auxiliaires de pharmacies: Ignace Guédé pour la revalorisation de la profession - 13/04/2010 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

M. Ignace Guédé, secrétaire général du syndicat national des auxiliaires de pharmacies privées de Côte d'Ivoire (SYNAPP-CI) a exhorté ses collègues, samedi dernier à la mairie de Yopougon, à renforcer leurs connaissances pour donner une image plus reluisante aux collaborateurs des pharmaciens dans les officines. “La pharmacie n'est pas un lieu de débrouillardise. La formation continue des collègues est notre cheval de bataille. Et nous avons même l'ambition de susciter la création d'une école nationale des auxiliaires de pharmacies.

Car, la revalorisation de la profession est notre priorité”, a indiqué M. Ignace Guédé. Ainsi, selon lui, l'auxiliaire de pharmacie qui est le dernier recours, après le prescripteur dans une officine doit se recycler pour ne pas provoquer des drames. Mieux, le pharmacien-gérant d'officine qui est souvent autonome dans son choix de recrutement aura à se retrouver en face d'un auxiliaire compétent. “Nous voulons relever le niveau de recrutement et professionnaliser le métier qui est axé sur la vie des hommes. Une petite erreur dans la délivrance d'un médicament, selon les prescriptions peut causer la mort du patient. Nous devons prendre conscience de ce que nous faisons”, a-t-il ajouté en présence de nombreux auxiliaires de pharmacies de la commmune de Yopougon.

Le SYNAPP-CI a vu le jour le 9 janvier dernier en présence des autorités du ministère de la Santé et des membres de l'ordre des pharmaciens et regroupe en ce moment plus de 300 membres.

D. Keï

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !