Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Cardiologie : l’implantation du dispositif pour la circulation du sang se pratique à Abidjan - 06/05/2010 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’institut de cardiologie (Ica) d’Abidjan peut désormais faire le traitement par implantation d’un dispositif intra coronaire. Lequel facilite la circulation du sang au niveau du cœur des personnes victimes de crises cardiaques. L’information a été donnée ce 06 Mai à Abidjan-Treichville par le directeur de l’Ica, Pr Séka Assi Rémi. Le Pr Séka Assi Rémi a expliqué que la première implantation réalisée avec succès a eu lieu le 27 avril dernier. C’est le Dr N’Guetta Roland, maître assistant en cardiologie, qui a réalisé cette prouesse. L’opération s’est déroulée en présence du cardiologue international français, Dr Rémy Pillière, en fin de mission en Côte d’Ivoire.

Ainsi désormais, les patients ivoiriens et de la sous-région ne sont plus obligés de se rendre en Europe pour se soigner.

Selon le Dr Rémy Pillière le traitement par implantation d’un dispositif intra coronaire consiste à faire un « tunnel » dans l’artère qui se trouve à la surface du cœur au moyen d’un stent (ressorts métalliques placés dans les artères pour permettre au sang de circuler). Cette technique existe depuis 1977 et est pratiquée dans plusieurs pays. En France chaque année, ce sont 120.000 opérations de ce type qui sont réalisées dans les hôpitaux.

« Pour que le résultat soit positif, il faut que le patient soit évacué rapidement afin que la dilatation coronaire soit réalisée dans les six premières heures après qu’il a ressenti une douleur au niveau du thorax. Car, lorsque les artères sont bouchées, elles provoquent un infarctus qui peut tuer le malade », a conclu Dr. Rémy Pillière.

Dr N’Guetta Roland est le premier spécialiste ivoirien formé dans ce domaine, et c’est lui qui aura à charge d’asseoir le service, avec la collaboration de son maître qui s’est dit prêt pour l’implantation de l’angioplastie coronaire en Côte d’Ivoire et dans la sous-région. Parce qu’avec le changement de mode de vie, de plus en plus de gens vont faire cette maladie en Côte d’Ivoire, et il faudra la traiter localement, pour réduire le coût très élevé du traitement des maladies cardiovasculaires.

Théodore Kouadio

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !