Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Ulcère de Burili : la Côte d’Ivoire, pays le plus endémique au monde - 05/07/2010 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

“Avec 2500 cas dépistés chaque année, la Côte d’Ivoire est le pays le plus endémique au monde”. Celui qui le dit, c’est le professeur Atsé Henri, directeur coordonnateur du Programme national de lutte contre l’ulcère de burili (PNLUD). Des propos qu’il a tenus jeudi dernier à la Direction des infrastructures, de l’équipement et de la maintenance (DIEM) du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, sise au Plateau, à l’occasion de la cérémonie de don de matériel d’environ un milliard de la République de Corée. Selon lui, dans le cadre du partenariat Côte d’Ivoire-Corée, 160 centres de santé localisés dans 36 districts sanitaires vont être équipés, 160 infirmiers et 300 agents de santé communautaire vont être formés pour traquer l’ulcère de burili dans les endroits les plus reculés de Côte d’Ivoire.

Il s’agit, dit-il, par ce don coréen, de renforcer le plateau technique des structures périphériques de santé, d’accroître les soins de proximité et la qualité générale de la prise en charge. Il a salué l’Agence coréenne de coopération internationale (Kocica) grâce à qui ces dons destinés à la lutte contre l’ulcère de burili a été possible. “Ce don va renforcer les capacités du personnel soignant et des relais communautaires, renforcer le système sanitaire. Depuis 2007, il y a eu un vaste programme des activités qui ont permis de renforcer le dépistage précoce et d’assurer des soins de proximité”, a-t-il souligné.
Le don coréen est constitué de trousses médicales, de 160 motos, de six véhicules, d’autres équipements médicaux. C’est l’ambassadeur de Corée en Côte d’Ivoire, Park Yong Sun qui a remis symboliquement ce don au ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, M. Aka Aouélé Eugène. Le diplomate coréen a indiqué que son pays accompagnera toujours la Côte d’Ivoire et que ses actions seront toujours ciblées et opportunes pour le bonheur des Ivoiriens.

C.B.

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !