Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Diabète : promouvoir la prévention pour éviter les complications - 19/11/2010 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Aka AouéléLe ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Aka Aouélé, a symboliquement remis hier de l’insuline à trois enfants souffrant du diabète. Ils sont 43 enfants issus de familles déshéritées à bénéficier de ce don d’insuline dont la dotation correspond à un traitement de trois mois. C’était à la faveur de la célébration du 20è anniversaire de la Journée mondiale du diabète à l’Institut national de la santé publique (Insp) d’Adjamé; sous le thème: «l’éducation et la prévention du diabète: comprenez le diabète et prenez-en le contrôle».

Thème choisi de façon consensuelle par l’Organisation mondiale de la santé (Oms) et la Fédération internationale du diabète (Fid) et sera maintenu pour les trois prochaines années, a précisé le ministre. Qui poursuit: «Il apparaît clairement que l’éducation est essentielle dans la prise en charge des malades et dans la prévention. Il est aussi établi qu’un patient bien éduqué, qui connaît bien sa maladie développe moins de complications. …La prévention de ce «tueur silencieux» doit être de ce fait la priorité à travers les séances de sensibilisations et de dépistage».

A l’occasion de cette journée qui a été également marquée par des séances de dépistage gratuit, Dr Aka Aouélé a remercié et encouragé l’action des organisations de bienfaisance qui, par les dons d’insuline, permettent de diminuer de façon significative le taux de survenue des cas de comas diabétiques chez les enfants atteints de la maladie et issus de couches à revenus modestes. Selon le représentant résidant de l’Oms, les maladies non transmissibles dont le diabète, sont les premières causes de décès dans le monde. Pour contrer le diabète, l’organisation recommande de faire des exercices physiques, de manger moins sucré et moins salé. Le directeur de l’Insp, a indiqué que l’institut est engagé dans la lutte contre la maladie depuis 1970. Plus de 30.000 patients sont passés par ce centre dont 1500 nouveaux cas. Selon Dr Azoh Auguste Jean Claude, membre du Programme national de lutte contre les maladies métaboliques, près d’1,5 million de personnes souffrent du diabète, soit près de 5,7% de la population ivoirienne.

Innocent Kouadio, représentant les associations de diabétiques, a remercié le ministre pour ses actions en leur faveur. Notamment la disponibilité et la réduction du coût de l’insuline, la formation des médecins, la prise en charge intégrée du diabète à l’Insp etc. sans oublier la décentralisation de la prise en charge du malade. Il a par ailleurs indiqué qu’il existe une fédération des associations des diabétiques, qui comprend la nouvelle Association des diabétiques de Côte d’Ivoire qu’il représente et l’Association des diabétiques des forces armées ivoirienne. Le directeur du Programme national de lutte contre le diabète revient d’Afrique du Sud où il a participé à une rencontre sur la maladie. Il a pu obtenir à la demande du ministre de la Santé deux places pour une formation intense sur le renforcement de capacité en matière de gestion des associations de diabétiques. Les deux principales associations de diabétiques du pays s’y rendront la semaine prochaine à cet effet.

Marie-Adèle Djidjé

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !