Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Vaccination contre la fièvre jaune : 5 millions de personnes concernées - 19/05/2011 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Plus de 5 millions de personnes sont concernées par la première phase de la campagne préventive de vaccination contre la fièvre jaune qui a été lancée à Bouaké, au centre de la Côte d’Ivoire. L’information est donnée par un communiqué de presse conjoint de l’OMS et de l’UNICEF. « La présente campagne qui a démarré le 13 mai 2011, prendra fin le 19 mai 2011. Elle se déroule dans 23 districts de santé et cible les personnes âgées de plus de 9 mois », indique le document. Avant de préciser que les femmes enceintes et les personnes présentant certaines maladies en sont exclues. Le communiqué révèle que la deuxième phase de cette campagne préventive est prévue en novembre 2011 et concernera 33 districts sanitaires totalisant environ 8 millions d’habitants.

Selon le représentant du ministre de la Santé, Pr Ehilé Ehouan Etienne, « il n’existe aucun traitement efficace contre les maladies virales et la seule façon sûre de s’en protéger, c’est de se faire vacciner. Etant donné que cette protection dure au moins 10 ans dans le cas de la fièvre jaune, on peut dire que c’est un investissement rentable »

Selon le Représentant de l’OMS, Dr Mamadou Ball, sa structure « va continuer à travailler avec ses partenaires pour la prévention de la fièvre jaune tout comme elle va continuer à renforcer la mise en œuvre du règlement sanitaire international dans tous ses Etats membres. De façon plus spécifique, pour cette campagne, nos experts vont aider à la détection d’éventuels effets indésirables, à l’évaluation des résultats de la campagne, à la gestion des déchets tout comme ils ont appuyé leurs collègues de l’Institut National d’Hygiène Publique dans la planification de cette activité ».

Quant au Représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire dont le message a été lu par le Dr Kouadio Leonard, Team Leader du bureau de l’UNICEF à Bouaké, il s’est félicité de l’organisation de cette campagne qui témoigne de la volonté du gouvernement ivoirien de renforcer sa collaboration avec l’UNICEF pour assurer la survie et le bien être des enfants.

Théodore Kouadio

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !