Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Début de la gratuité ciblée en Février : accouchement, césarienne et prise en charge du ''Palu'' gratuits - 24/01/2012 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La mesure de gratuité généralisée des soins, instituée par le chef de l'Etat, Alassane Ouattara est terminée. Une nouvelle politique dite gratuité ciblée ou sélective a été mise en place. Et elle rentre en vigueur en en Février 2012. La cible : les femmes enceintes et les enfants de 0 à 5 ans. C'est ce qu'a annoncé le Ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida, le Pr. N'Dri Thérèse Yoman hier lors d'une conférence de presse tenue à son cabinet au Plateau.

Toute la population Ivoirienne n'est pas concernée par cette nouvelle politique. Seules les femmes enceintes et les enfants de zéro à cinq ans seront gracieusement pris en charge. « (…) L'accouchement et ses complications, la césarienne et les pathologies les plus fréquente chez les enfants de 0 à 5 ans sont gratuits. Les urgences médico-chirurgicales au niveau de toute la pyramide sanitaire et la prise en charge du Paludisme sont gratuites » a expliqué le Pr. Thérèse Yoman. Elle a précisé que la gratuité de la prise en charge du Paludisme s'applique à toute la population Ivoirienne. Car, le Paludisme représente plus de 60% de taux de mortalité. Toutes ces mesures a-t-elle ajouté, seront accompagnées d'une subvention de l'Etat qui s'élève à 30 milliards FCFA pour la première phase de cette opération.

Le Ministre de la santé a par conséquent invité les structures sanitaires à mettre en place des stratégies de gestion interne de cette gratuité ciblée au niveau des services concernés. Mais bien avant, la mise en route de cette politique un atelier sera organisé le 02 Février prochain avec les praticiens et gestionnaires du système sanitaire Ivoirien. Ce, pour donner les grandes orientations en vue d'une mise en œuvre efficiente et efficace de cette gratuité ciblée. Aussi a-t-elle signifié que la Pharmacie de la Santé Publique (PSP) est à pied d'œuvre pour faire le nécessaire afin de mettre à disposition les kits de prise en charge dans les structures sanitaires publiques. Toute fois, le ministre s'est dit satisfaite du déroulement de la mesure de gratuit généralisée. Pour les neuf derniers mois, il y a eu 1,985.5550 consultation, 122.010 accouchements. Avec cette mesure le taux de décès selon N'Dri Yoman a chuté de 12% en milieu hospitalier.

Anzoumana Cissé

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !