Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Epidémie de méningite au nord du pays: la riposte du gouvernement ivoirien - 15/02/2012 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Environ 160.000 personnes âgées de deux ans et plus sont visées par une campagne de vaccination contre la méningite dans deux localités (Tengrela et Kouto) du nord de la Côte d’Ivoire frontalières avec le Mali. Cette campagne est organisée par le ministère de la Santé et de la Lutte contre le sida avec l’appui de l’Organisation mondiale de la santé (Oms). Elle se déroulera du 16 au 19 février 2012 dans les deux localités. L’information est donnée par un communiqué de presse de l’Oms dont fratmat.info a eu copie.

« Cette épidémie survient à un moment où le pays s’organise pour assurer la prise en charge appropriée des populations face aux maladies. Aussi, avons-nous mobilisé les ressources adéquates pour apporter un appui conséquent en vue d’éviter des pertes en vie humaine et de protéger les populations dans les zones les plus exposées », a dit le représentant intérimaire de l’Oms, Dr. Khaled Bessaoud.

L’épidémie de méningite sévit dans les districts sanitaires de Tengrela et Kouto depuis des semaines. 30 cas ont été enregistrés avec 4 décès dans ces deux districts.

Le ministère de la Santé et de la Lutte contre le sida a entrepris des activités de prise en charge gratuite des cas, de renforcement de la surveillance épidémiologique, de sensibilisation des populations et d’investigation afin de rompre la chaîne de transmission du germe.

« L’Oms, en appui au gouvernement ivoirien, a procédé à la mobilisation des ressources afin d’aider le pays à obtenir des vaccins pour conduire une riposte vaccinale dans les localités touchées. 177.000 doses de vaccins viennent ainsi d’être livrées à la Côte d’Ivoire pour mener cette activité de vaccination afin de protéger les populations de cette partie du pays contre la méningite », indique le document.

En complément de cette campagne imminente dans ces zones, le ministère de la santé a prévu une deuxième étape consistant à vacciner plus de 250.000 personnes dans la partie septentrionale du pays, allant de la frontière avec le Ghana (région du Gountougo) jusqu’à la zone frontalière avec la Guinée (région du Tonkpi), en passant par le centre (la région du Gbèkè). 300.000 doses de vaccins ont déjà été commandées à cet effet.

La dernière épidémie de méningite dans les districts de Tengrela et de Kouto remonte à l’année 2008 pour le premier, où le germe en cause était le méningocoque A (une vaccination avait été organisée) et 2009 pour le second.

Théodore Kouadio

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !