Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Région sanitaire Indénié-Djuablin: 29 malades de la lèpre enregistrés - 19/02/2012 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Pour l’année 2011, la région sanitaire de l’Indénié-Djuablin a enregistré 29 malades de la lèpre dont 16 nouveaux cas dépistés. Ces malades proviennent des districts sanitaires d’Abengourou (26), d’Agnibilékrou (2) et Bettié (1). 18 malades ont la forme grave et 11 la forme légère.

Dr. Edmond Koulou Allah, directeur régional de la Santé et de la Lutte contre le sida a livré, le dimanche 5 janvier dernier, cette information lors de la célébration de la 59ème journée mondiale de la lèpre. La manifestation a eu lieu à la place publique de Bettié. Selon Dr. Koulou, 18 malades ont été déclarés guéris, un patient transféré au district sanitaire de Tanda et aucun décès n’a été signalé.

Face à ce tableau peu reluisant, le directeur régional de la Santé a demandé à la population d’aider les services de santé à lutter contre ce fléau et a favorisé le dépistage et la détection des cas suspects. En cas de découverte de tâches sur la peau- insensible à la chaleur et aux piqures-, il a exhorté celle-ci à se rendre dans le centre de santé le plus proche. Car, dira-t-il, la lèpre se soigne et se guérit en 6 mois pour la forme légère et en 12 mois pour la forme grave. C’est pourquoi il a avancé que la lèpre doit se considérer comme toutes les autres maladies. «Chers parents, n’ayez ni peur ni honte de cette maladie. Son traitement est gratuit. Il faut simplement suivre le traitement quelle que soit la durée. Si le dépistage et le traitement sont faits tôt, la guérison est totale sans laisser de séquelles», a-t-il fait remarquer.

Selon Dr. Koulou Allah, c’est au prix de l’effort collectif que la lèpre sera éradiquée dans la région de l’Indénié-Djuablin. Toutefois il est bon de savoir que la lèpre est une maladie infectieuse très peu contagieuse causée par une bactérie appelée Mycobactérium-leprae.
A sa suite, M. Wouadja Essay, maire de la commune de Bettié, a estimé que la célébration de la journée de la lèpre est l’occasion de marquer l’amour et la solidarité envers les lépreux. Et il s’est dit très heureux que son département ait été un peu épargné par cette maladie.
M. Léon Touré, préfet de Bettié, représentant le préfet de région, a remercié tout le corps médical pour ce qu’il fait pour bouter cette endémie hors de la région. Pour une guérison totale, il a invité les patients à suivre régulièrement les traitements.

Au terme de la cérémonie, les malades de la lèpre ont tous reçu des cadeaux.

Marcelline Boneton

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !