Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Prise en charge du diabète en Côte d’Ivoire : 10 micro-cliniques bientôt ouvertes - 20/04/2012 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les malades du diabète en Côte d’Ivoire n’auront plus besoin de parcourir de longues distances pour accéder à un centre de prise en charge. Surtout ceux de l’intérieur du pays obligés de se rendre chaque fois à Abidjan pour recevoir des soins. Le 16 avril dernier, à l’Institut national de la santé publique (INSP) d’Adjamé, la cérémonie officielle de lancement de l’installation et d’équipement de 10 micro-cliniques dans 10 régions de Côte d’Ivoire a eu lieu. Les bénéficiaires sont les régions de l’Agnéby, des Lagunes, du Sud-Comoé, du Moyen Comoé, du Haut-Sassandra, du Fromager, du Bas Sassandra, de la Vallée du Bandama, des Lacs et des Savanes.

Ce rêve tant caressé par les patients et les professionnels de la santé est devenu réalité grâce à l’appui financier de la Fondation mondiale du diabète qui a offert 200.000 euros, soit 131 millions de FCFA, pour l’installation et l’équipement de ces micro-cliniques. 174 agents de santé ont déjà été formés et attendent que les micro-cliniques soient opérationnelles.
Avec une prévalence de 10% de taux de diabète, la Côte d’Ivoire caracole en tête des pays les plus touchés en Afrique de l’Ouest. L’objectif de la décentralisation de la prise en charge est d’aider les patients diabétiques et les obèses à avoir une vie sociale normale, de dépister et sensibiliser sur le diabète et les maladies cardio-vasculaires. Le Centre antidiabétique d’Abidjan (CADA) en cours de réalisation a été visité par la ministre de la Santé et de la Lutte contre le Sida, le Pr N’dri Yoman.

Coulibaly Zié Oumar

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !