Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Les hôpitaux désormais fréquentables - 22/05/2012 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les hôpitaux publics de Côte d’Ivoire deviennent de plus en plus ‘’fréquentables’’ voire ‘’rassurants’’! Ce, depuis la mise en route de la mesure de gratuité des soins généralisés par le chef de l’Etat Alassane Ouattara au lendemain de la crise postélectorale. Le Président de la République, à travers cette mesure, a décidé d’aider les populations Ivoiriennes qui étaient confrontées à d’énormes difficultés et ne pouvaient plus se soigner convenablement.

Grâce à cette mesure, des milliers de malades ont été soignés gratuitement. Nombre d’entre eux ont subi des interventions chirurgicales sans bourse délié. S’y ajoutent la gratuité des accouchements et des césariennes. Avec cette gratuité, la consommation des médicaments de rue a considérablement diminué. Cependant pour éviter que les plateaux techniques des hôpitaux subissent trop de pressions de la part des patients et pour utiliser de façon rationnelle les stocks de médicaments, le gouvernement ivoirien a opté pour la gratuité ciblée ou sélective. Cette mesure est entrée en vigueur le 20 février dernier. Avec cette mesure, la gratuité n’est pas à cent pour cent acquise. Une toute petite contribution est demandée aux populations Ivoiriennes. L’Etat a décidé d’appliquer un abattement de 30% sur tous les actes médicaux dont le coût excède 1000 F CFA. Mais les femmes enceintes et les enfants de zéro à cinq ans sont pris en charge gratuitement. Certaines pathologies, notamment le paludisme, sont entièrement pris en charge. Cette mesure à la longue, va laisser la place à la Couverture Maladie Universelle (CMU) tant attendue par les Ivoiriens La réhabilitation des hôpitaux fait également partie des programmes du Président Ouattara. A cet effet, plusieurs établissements sanitaires ont été réhabilités, avec en prime, le renforcement de leurs plateaux techniques. Toutes ces actions participent à l’amélioration de la santé des populations ivoiriennes. Cette amélioration de la santé des populations sera plus accrue s’il y a suffisamment de personnel soignant. Dans cette optique, le Président a procédé au recrutement de 4000 agents dans le domaine de la santé: infirmiers, infirmières, sages femmes, techniciens de laboratoires, spécialistes en imagerie et des médecins. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le Président de la République, à travers ces différentes mesures, veut faire en sorte que chaque Ivoirien puisse bénéficier d’une Couverture Sociale.

Anzoumana Cissé

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !