Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Amélioration de la santé des populations : les frais d’hospitalisation vont baisser - 04/06/2012 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les nouvelles sont bonnes pour les parents de malades. Le Gouvernement du Président Ouattara a consenti une exonération de la TVA sur les frais d’hospitalisation et la restauration dans les établissements sanitaires privés du pays. Laquelle était estimée à 18%. L’information a été donnée hier, au Plateau, par le président du Syndicat National des Médecins Privés de Côte d’Ivoire (Synamepci), Dr. Bakayoko Sidick, à l’occasion de la cérémonie de restitution officielle des Actes du 1er Symposium National de la santé.

« La fiscalité, les taxes douanières et les charges sociales dans le secteur privé de la santé » était le thème du séminaire tenu du 17 au 19 Novembre 2011 à Yamoussoukro. Cette exonération de la TVA sur les chambres d’hospitalisation est donc une des recommandations de ce premier Symposium de la santé. « L’administration fiscale a été très prompte à intégrer cette résolution dans l’Annexe fiscale 2012. Cela permettra d’améliorer les conditions de vie des patients », a indiqué Dr. Bakayoko. Faisant remarquer que cette mesure est exclusivement en faveur des populations qui verront ‘‘automatiquement’’ leurs frais d’hospitalisation baisser. Saluant l’engagement des autorités ivoiriennes à œuvrer pour l’accessibilité des populations aux soins de qualité, le président du Synamepci a plaidé pour l’application des autres recommandations. Entre autres, l’exonération de la TVA sur les biens d’équipements et consommables médicaux, sur la patente, ce, jusqu’au 31 Décembre 2015.

Cette disposition, a affirmé Dr. Bakayoko, contribuera à remettre à niveau le plateau technique des différentes structures sanitaires. Par ailleurs la publication périodique de la liste des cliniques privées, afin d’extirper les établissements sanitaires clandestins, n’a pas été occultée lors du symposium. Pour leur part, Dr. Aka Kroo Florent, Dr. Ekra et Dr. Bassit, respectivement Présidents de l’Ordre des Médecins, l’Ordre des Chirurgiens –Dentistes et l’Association des Cliniques Privées de Côte d’Ivoire (Acp-Ci), ont dénoncé l’immensité des charges fiscales qui plombent les activités de ces structures sanitaires. Aussi ont-ils suggéré la mise en place d’un véritable partenariat Public /Privé afin d’offrir des prestations de qualité et à moindre coût aux populations. Le Directeur de Cabinet du ministre de la santé et de la lutte contre le Sida, Pr. Amonkou Antoine quant à lui, a salué la tenue de ce Symposium.

Anzoumana Cissé

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !