Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Mortalité maternelle en Afrique : le directeur de l’Unfpa tire la sonnette d’alarme - 26/01/2013 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

« Malgré certains résultats remarquables, plus de 450 femmes et filles continuent de mourir chaque jour en Afrique de complications de la grossesse ou de l'accouchement. » C’est le cri de cœur du Dr. Babatunde Osotimehin, secrétaire général adjoint de l'Onu et directeur exécutif du Fonds des nations unies pour la population (Unfpa) qu’il a lancé dans un communiqué de presse rendu publique il y a peu, pour appeler les africains à la rescousse des femmes enceintes ou en passe d’accoucher. Et cela, à la faveur du sommet de la campagne pour l'accélération de la réduction de la mortalité maternelle en Afrique – Carmma – qui aura lieu le 27 janvier (demain) en marge de la réunion l’Union africaine qui a cours à Addis-Abeba en Ethiopie.

La Carmma, lancée il y a trois ans par l’Union africaine, a pour objectif « de galvaniser l'action politique et de forger de nouveaux partenariats à travers des sociétés entières afin d'identifier les raisons des décès maternels et de mettre en place les politiques et ressources nécessaires pour s'y attaquer. » Pour le directeur exécutif de l’Unfpa, des résultats positifs ont été enregistrés par plusieurs pays (Guinée, Erythrée équatoriale, l'Ethiopie, le Rwanda, le Cameroun…). Pour autant, il explique « le grand nombre de naissances non assistées – en partie faute de praticien(ne)s qualifié(e)s - » Ce qui à l’en croire, est responsable des taux élevés de mortalité maternelle.

Citant une « une récente étude publiée par The Lancet », revue médicale de grande renommée, Dr. Babatunde Osotimehin a expliqué qu’en 2008 « huit des dix pays enregistrant les taux de mortalité maternelle les plus élevés se trouvent en Afrique. » « Si l'Afrique compte seulement 14 % de la population mondiale, a-t-il poursuivi, elle regroupe nettement plus de la moitié des décès maternels dans le monde – décès évitables dans leur immense majorité. Car ce ne sont pas des maladies incurables, mais c'est le manque d'accès à la planification familiale, de soins élémentaires et d'une assistance qualifiée lors de l'accouchement, d'examens médicaux et de conseils durant la grossesse qui sont les principales causes de cette perte de vies humaines.»

Des pays comme le Cameroun pour tenter de combler ce déficit, « ouvre actuellement huit écoles de sages-femmes. » « Dans un pays où le dernier diplôme de sage-femme a été délivré en 1987, une seconde vague de plus de 200 étudiantes est en train d'achever sa formation », a noté avec satisfaction Dr Babatunde Osotimehin. Le patron de l’Unfpa espère que les décisions qui seront prises cette semaine en Ethiopie « aideront à stimuler une transformation positive de l'Afrique. Si l'on veut que le continent poursuive le remarquable progrès économique et social réalisé durant la dernière décennie, la réduction de la mortalité infantile et maternelle doit être une absolue priorité. Il est à notre portée de faire en sorte qu'aucune femme ne meurt en donnant la vie. Tenir cet engagement est aussi entre nos mains. »

Coulibaly Zié Oumar

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !