Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Sida : quels progrès trente ans après la découverte du virus? - 21/05/2013 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

7 millions de personnes originaires des pays en voie de developpement n'arrivent pas à satisfaire leur besoin en traitement antirétroviral. 7 millions de personnes originaires des pays en voie de developpement n'arrivent pas à satisfaire leur besoin en traitement antirétroviral. En 2008, selon des estimations de l'Onusida et l'Oms, on estimait à 440 000 le nombre de personnes vivant avec le VIH en Côte d'Ivoire. Et à cette période, toujours selon la même source, 51 820 personnes sur les 440 000 étaient sous traitement antirétroviral.

Sida : Quels progrès trente ans après la découverte du virus?

La Côte d'Ivoire, à l'instar des autres pays du monde entier, a célébré, le 20 mai, le 30e anniversaire de l'identification du virus responsable du Sida. Le Sida est responsable de 28 millions de morts à l'échelle mondiale. Il n'existe toujours pas de vaccin contre cette infection à ce jour. Toutefois, en Côte d'Ivoire, des progrès significatifs ont été observés au niveau de la prévention.

Le taux national de prévalence est passé de 4,7 à 3,7% en 2012, selon Dr. Kadio Aka du dispensaire de Cocody Anono. Cette chute n'est pas négligeable. Quand on sait qu'en 2005 et 2008 la Côte d'Ivoire était le pays d'Afrique subsaharienne le plus touché par cette pandémie avec une prévalence de 4,7%.

En 2008, selon des estimations de l'Onusida et l'Organisation mondiale de la santé (Oms), on estimait à 440 000 le nombre de personnes vivant avec le VIH en Côte d'Ivoire. Et à cette période, toujours selon la même source, 51 820 personnes sur les 440 000 étaient sous traitement antirétroviral.

Toujours en 2008, selon l'Onusida, 34 000 cas de décès dus au VIH ont été enregistrés en Côte d'Ivoire. Toute chose qui a conduit le gouvernement ivoirien en 2011 à donner une "riposte vigoureuse et adaptée" à la pandémie. Il s'est engagé à atteindre un objectif de "zéro nouvelles infections" sur la période 2011-2015, selon un article publié par l'agence de presse Xinhua, en décembre 2011.

Les récents progrès

Pour l'Oms, grâce à l’accès au traitement antirétroviral, les séropositifs du monde peuvent maintenant vivre plus longtemps. Leur santé étant plus améliorée.

L'optimisme de l'Oms s'est révélé après des essais réalisés auprès des couples sérodiscordants. Les résultats ont montré que les antirétroviraux préviennent la transmission par le partenaire séropositif de son partenaire séronégatif.

8 millions de séropositifs ont eu accès à un traitement antirétroviral dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, nous révèle également un sondage réalisé par cette institution. Et ce, pendant la fin de l'année 2011.

L'insuffisance des progrès

Malgré les exploits réalisés dans la lutte contre la transmission du virus du VIH/Sida, près de 7 millions de personnes originaires des pays en voie de développement n'arrivent pas à satisfaire leur besoin en traitement antirétroviral.

L’Oms collabore avec ces États membres pour les aider à renforcer et à fournir des services complets. L'objectif est d’enrayer la propagation de la maladie et d’en atténuer les effets.

Selon RFI, c'est le 20 mai 1983 que la revue Science a publié pour la première fois une description du virus responsable du Sida.

Isabelle Somian

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !