Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Les CHU et les CHR toujours paralysés - 17/01/2007 - Le front - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La grève des agents techniques de la santé, débutée lundi dernier, à l’appel de plusieurs syndicats des agents de la santé, s’est poursuivie hier dans les différents CHU d’Abidjan et même dans les CHR à l’intérieur du pays. Mardi 16 janvier 2007. Il est plus de 10 heures 45mn. Les infirmiers, les infirmières, les sages-femmes, les techniciens de laboratoire, les techniciens de l’imagerie,… du centre hospitalier universitaire (Chu) de Treichville ont abandonné leurs bureaux pour se retrouver dans la cour.

Ils entendaient ainsi poursuivre la grève qu’ils ont entamée depuis le lundi 15 janvier dernier, à l’appel de plusieurs syndicats des agents techniques de la santé. Le Chu de Treichville était, hier presque vide. Alors que d’habitude, il grouillait de monde. Tous les services ont été fortement perturbés. Ainsi, des urgences aux services des hospitalisations en passant par ceux des laboratoires, aucun des infirmiers ou techniciens, n’a travaillé. Seuls les médecins étaient à leur poste.
Se rendant compte de l’effectivité de la grève des agents du corps paramédical, certains parents de malades se sont dirigés vers des cliniques ou des infirmeries privées.

12h30 au Chu de Cocody, le tableau n’est pas plus reluisant qu’à Treichville. La grève est suivie à 100%. Dia Wokanouan, membre de la coordination des agents techniques de santé au Chu de Cocody, a souligné que les informations en provenance de l’intérieur du pays indiquent que la grève est suivie sur toute l’étendue du territoire national. ‘’On nous a même dit que la grève est suivie à Odienné’’, affirme Dia W.

Par ailleurs, Dia Wokanouan a indiqué que les infirmiers, sages-femmes reprendront le travail si le gouvernement fournit une attestation qui stipule qu’il s’engage à honorer ses engagements pris avec les signatures du ministre de la Fonction publique, celle du ministre délégué à l’Economie et aux Finances et celle du Premier ministre. Hormis celle du ministre de la santé. Gola Bi Irié, infirmier au Chu de Treichville rappelle qu’un tel protocole avait été signé en 2002 en son temps avec le ministre Abouo N’dori Raymond. ‘’Ce protocole n’a jamais été traduit dans les faits. Cette fois, nous sommes vigilants’’, a-t-il rappelé.

Aristide Junior

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !