Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Les ordres de santé se préparent contre les catastrophes - 24/01/2007 - Le front - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Mme Safiatou Ba N’Daw coordonnatrice du Plan national de lutte contre les déchets toxiques a ouvert, lundi dernier, au palais de la Culture à Treichville, l’Atelier scientifique sur la prise en charge globale des intoxications de masse aux produits chimiques pétroliers.Le Premier ministre Charles Konan Banny le parrain de ce forum y est représenté par Mme Ba N’daw et placé sous la présidence du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique Allah Kouadio.

Celui-ci était d’ailleurs représenté par sa direction de cabinet. L’atelier tire son essence du drame humanitaire vécu par la Côte d’Ivoire depuis le déversement de plus de 500 tonnes de déchets toxiques dans le district d’Abidjan par le navire Probo Koala, le 19 août 2006. 10 personnes avaient trouvé le mort. L’ordre des médecins de Côte d’Ivoire, des chirurgiens-dentistes, et des pharmaciens participe à cette importante rencontre. Des conférences ont été prononcées par des experts venus dans notre pays, suivies de débats. Enfin les réflexions devraient aboutir, à l’élaboration d’un guide de professionnels de la santé.

Les séminaristes ont évalué l’évolution à moyen et long terme. L’ampleur du phénomène et les conséquences cliniques et environnementales ont été pris en compte. Les ordres de santé interpellés projettent la mise en place de structures chargées de gérer les catastrophes par un renforcement des dispositions réglementaires et administratives. Pour eux, une concertation permanente entre les décideurs et les scientifiques est nécessaire. C’est Mme Saracino Jeanne conseiller à la primature qui a conclu le séminaire au nom au Premier ministre Charles Konan Banny.

Dosso Finan

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !