Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Maladies cardiovasculaires : la prévention comme moyen de lutte - 18/10/2017 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

A l’instar du monde entier, la Côte d’Ivoire a célébré, le jeudi dernier, la journée mondiale du cœur. C’est le lycée classique qui servi de cadre pour la célébration de cette journée. A l’occasion, le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Kouadio Raoul, a expliqué que les maladies du cœur constituent un problème majeur de santé publique.

Selon lui, les maladies du cœur sont fréquentes dans les pays en voie de développement. Il a révélé qu’elles sont à la base de 82% des décès dans ces pays et souligné la nécessité d’agir efficacement pour réduire les maladies liées au cœur. Les maladies cardiovasculaires, a informé Kouadio Raoul, concernent toutes les tranches d’âge. Pour lutter contre ces maladies, il a exhorté les populations à faire du sport car c’est un moyen efficace contre les maladies du cœur. « La pratique régulière d’activité physique permet de lutter contre les maladies du cœur », a-t-il laissé entendre. Le collaborateur du ministre Raymonde Goudou a également invité les populations à contrôler leur alimentation. Le représentant de l’OMS Ndri Raphaël a lui déconseillé la consommation du tabac et de l’alcool qui sont nocifs pour le cœur.

Rachel Achi, la directrice exécutive de la Fondation de l’Institut de Cardiologie d’Abidjan, a pour sa part plaidé pour qu’il y ait des espaces pour la pratique des activités sportives. Elle a indiqué que la fondation fait de la pré- vention contre les maladies du cœur son cheval de bataille. La cérémonie a pris fin par un important don de médicaments et de matériel offert par la Fondation à la Croix Rouge. Selon Rachel Achi, depuis sa création en 2007, la Fondation a investi 600 millions dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires.

ZANA COULIBALY

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !