Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Couverture vaccinale : le plaidoyer de la société civile pour une pérennisation des acquis - 02/06/2018 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Côte d'Ivoire, comme 10 autres pays de l'Afrique subsaharienne, est sur le point de ne plus figurer parmi les Etats bénéficiaires de l'appui financier complémentaire de l'Alliance globale pour les vaccins et l'immunisation (Gavi), dont le principal bailleur est la Fondation Bill et Melinda Gates.

C'est pour mener la réflexion sur cette situation imminente que la Fédération nationale des organisations de santé de Côte d'Ivoire (Fenos-Ci) organise, les 29 et 30 mai, en partenariat avec African population and health research center (Aphrc), un atelier au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire à Cocody.

La rencontre vise à mobiliser les parties prenantes pour un plaidoyer auprès du gouvernement ivoirien et des bailleurs en faveur d'un financement accru et durable de la vaccination.

Pour Solange Koné, présidente de la Fenos-Ci, l'enjeu est d'arriver à une meilleure compréhension en Côte d'Ivoire de l'Initiative de plaidoyer pour l'immunisation, un programme axé sur le financement national de la vaccination piloté par l'Institut de la société civile de l'Afrique de l'Ouest (Wacsi). Il s'agit surtout de s'approprier ses attributions et ses objectifs en vue de nouvelles opportunités de collaboration.

« En dépit des succès de la couverture vaccinale en Côte d'Ivoire, l'on rencontre encore des difficultés dans certaines zones du pays. Nous avons donc invité à cette rencontre des responsables et acteurs des régions où les résultats sont mitigés. L'idée est de faire en sorte que tout le monde soit vacciné », a indiqué Solange Koné.

Le directeur départemental de la Santé de Gagnoa, Daniel Bouikalo, qui représentait la ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, Raymonde Goudou-Coffie, a soutenu que la vaccination est une des mesures de santé publiques les plus importantes. « Nous sommes à cette réunion pour un échange d'expérience avec la société civile. Il est question de plancher sur des idées novatrices pour booster l'offre en matière de vaccination », a-t-il signifié.

Lauren Gelfand, de l'Aphrc, et Magdalena Robert, de la Fondation Bill et Melinda Gates, se sont tour à tour félicitées de la capacité de résilience de la Côte d'Ivoire. Qui, au sortir de la crise, a su réinvestir dans la santé de sa population et assurer la couverture vaccinale à l'échelle du pays.

Par Germain Gabo

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !