Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Sida - Accès aux soins : MSD réduit le prix des antirétroviraux - 08/03/2006 - Le front - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’épidémie du vih-sida demeure un défi pour le monde scientifique. Dans les pays en développement, singulièrement en Afrique, les gouvernements ont fait de l’accès aux antirétroviraux, une priorité. Il n’est un secret pour personne que malgré le fait que le continent africain soit le plus touché, avec deux tiers des 40 millions de malades dans le monde, l’accès aux médicaments demeure difficile.

Face à cette situation, certaines firmes pharmaceutiques, détentrices de molécules antivirales comme Merck Sharp et Dohme (Msd) ont décidé de réduire considérablement le prix des médicaments, pour permettre aux malades africains et ceux des pays pauvres d’autres continents de se soigner. En effet, hier, mardi à l’occasion du 5ème anniversaire du lancement de sa politique d’accès aux soins antirétroviraux dans le monde, Msd a décidé de réduire à nouveau le prix de ses molécules, notamment le Stocrin (efarvirenz). Ainsi, le prix de la molécule de 600 mg a été réduit de 20% et celle de 200 mg de 22%. Le malade a donc le choix entre la prise d’un seul comprimé de 600mg par jour, ou de 3 comprimés de 200 mg par jour. Selon le président du géant pharmaceutique, M. Richard T. Clark, Msd a été depuis longtemps le leader dans les efforts afin de permettre à tous les malades du monde d’avoir accès aux antirétroviraux. Il a indiqué que cette nouvelle réduction de prix du Stocrin reflète cette volonté et souhaite pouvoir faire davantage dans un futur proche, pour les pays en développement. A la fin de l’année 2005, près de 500.000 personnes, vivant avec le vih dans le monde, ont été traitées avec les molécules contenant le Stocrin et le Crixivan (indiravir molécules de Msd). La politique de réduction des prix a été lancée le 7 mars 2001, dans le cadre du partenariat public- privé, afin de lutter plus efficacement contre la maladie. Ce partenariat (Achap) a permis de mettre en place des politiques de lutte et de formation dans certains pays africains. Il a permis aussi à Msd d’offrir le Mectizan au Bostwana pour combattre le ver de Guinée. La firme travaille en ce moment sur la mise au point d’un vaccin contre le sida.

Calvin Wandji

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !