Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Sécurité transfusionnelle : l’Afrique francophone se penche sur la question à Grand-Bassam - 01/10/2018 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Réseau africain francophone de la transfusion sanguine (Rafts) et la Société ivoirienne d’hématologie, immunologie et Transfusion sanguine (Sihits) tiennent le 4e symposium international sur la transfusion sanguine et le 4e congrès conjoint du 02 au 04 octobre à N’Sa Hôtel de Grand-Bassam.

Le Dr Konaté Seydou, président du Rafts, par ailleurs directeur du Centre national de transfusion sanguine (Cnts) a rencontré la presse pour expliquer les objectifs de ce rendez-vous d’importance. Il s’agira entre autres pour les participants de partager les bonnes pratiques et de la mutualisation des moyens en d’optimiser la sécurité transfusionnelle en Afrique francophone.

A ce propos, le Dr Konaté fait savoir que les différentes étapes du protocole édité par l’Organisation mondiale de la santé (Oms) pour s’assurer de l’innocuité des produits sanguins ne sont pas toujours respectées dans certains pays. Par ailleurs, des intrants de mauvaise qualité sont vendus dans d’autres. Le risque est que les tests sanguins qui sont faits avant l’admission du sang sont du coup matière à caution.

Il a également mentionné que des pays comme le Burkina Faso ont réussi à mettre en place un système d’hémovigilance donneur et receveur très performant. Ce sont donc autant d’expérience qui pourront être partagées au cours des trois jours de rencontre. Enfin, le laboratoire Roche qui finance la rencontre présentera aux participants ses appareils les plus récents de sérologie infectieuse.

Au cours du symposium, il aura des conférences en plénières, des tables-rondes et des travaux en commission.

Notons enfin que deux cent cinquante participants provenant de dix-huit pays d’Afrique, d’Europe et d’Asie sont attendus à Grand-Bassam.

Théodore Sinzé

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !