Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mars 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Novembre/Décembre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2019
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Vaccination contre la méningite A : Déjà plus 2.500 enfants vaccinés à Katiola - 11/12/2018 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La campagne de vaccination a démarré le 6 décembre à Katiola, comme partout ailleurs dans les autres districts sanitaires à haut risque. La journée de jeudi, jour du démarrage de la campagne de vaccination contre la méningite à méningocoque A, a enregistré une participation importante.

Pour ce jour, le monitoring des huit aires (L’aire comprend un centre de santé plus les populations environnantes) rapporté au soir, sur les quatorze (soit 66%), fait état de ce que deux mille cinq cent soixante et neuf enfants ont reçu leur dose de vaccin. Ce chiffre représente selon le Dr Mamadou Kéita, directeur régional de la Santé et de l’Hygiène publique du Hambol, 115, 23% de la prévision journalière qui est de deux mille deux cents enfants.

Le directeur qui avait à ses côtés Kramo Amoin, superviseur national du Programme élargi de vaccination (Pev) et Péhé Henri, coordonnateur du Pev a assuré que ce chiffre est certes appréciable, mais pourrait être très rapidement dépassé dans les prochains jours si les difficultés rencontrées sur le terrain par les agents vaccinateurs et même par les superviseurs déployés par le Pev à l’occasion de la campagne étaient vite surmontées. Il s’agit surtout de la prime d’intéressement qui tarde à venir. Les agents déployés sur le terrain sont de ce fait obligés de s’héberger et se nourrir de leur poche. Par ailleurs, pour une population cible de quinze mille sept cent cinquante-neuf enfants de un à quatre ans, il a été déployé pour tout le district du Hambol onze agents de mobilisation (trois pour la ville de Katiola).

Le Dr Mamadou Kéita reste néanmoins optimiste quant à la réussite de l’opération dans le district sanitaire du Hambol. Avec tous ses directeurs départementaux, il compte mettre à contribution tous les moyens dont il dispose en adaptant sa stratégie en fonction des réalités de sa région. Ainsi, hier, deuxième jour, lorsque que nous nous rendions à Katiola, quatre équipes de vaccination avaient été déployées autour du grand marché et dans les environs de la mosquée.

Le vendredi étant le jour de la grande prière des musulmans, mais aussi jour de marché dans la capitale du Hambol, les enfants ciblés peuvent plus facilement être atteints. Cette stratégie qui tient compte des réalités locales a été payante, si l’on en juge par ce que nous avions constaté. Au poste de vaccination situé à l’entrée de l’hôtel Hambol, l’équipe avait vacciné, dans la matinée, 31 enfants. L’infirmière d’Etat, Klao Séa Joëlle qui est le chef d’équipe était convaincue que le chiffre de quatre-vingt-un enfants vaccinés la veille dans des écoles maternelles pourrait être facilement atteint. En notre présence, une demi-douzaine d’enfants furent vaccinés.

Théodore Sinzé

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !