Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Journée mondiale contre la tuberculose : La Côte d’Ivoire compte 86 centres fonctionnels - 20/03/2007 - Le front - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La tuberculose connaît une recrudescence dans le monde. Notre pays a fait de cette maladie un problème majeur de santé publique tant de nouveaux cas de tuberculose dépistés augmentent d’année en année. Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire compte 12 964 cas contagieux sur 21 204 nouveaux cas notifiés.

Un effort de sensibilisation mérite d’être fait pour freiner la maladie. C’est dans ce cadre qu’arrive la journée mondiale contre la tuberculose 2007. Le thème choisi : Tuberculose ici, tuberculose partout. Le clou de la journée du samedi 24 mars sera à la mairie d’Abobo avec une remise de dons aux meilleurs centres de diagnostic et de traitement de la tuberculose.

Auparavant, du mercredi 21 au 23 vendredi mars prochain, des journées portes ouvertes sur le centre antituberculeux d’Abobo seront organisées avec au programme, des consultations, des radiographies et des traitements gratuits. Vendredi 23 mars, une journée scientifique de la tuberculose se tiendra à l’Insp d’Adjamé. Dans un point de presse au Plateau, hier vendredi, Dr Kouakou Jasmind, coordinateur du programme national de lutte contre la tuberculose, a situé l’importance de ces manifestations.

Entouré du Pr. N’daz, et du Dr Pité, il a souligné que la lutte contre la tuberculose ne doit plus être seulement l’affaire du personnel de santé, mais de tous, dont les Ong et les organisations de volontaires de santé. La communication étant un maillon important dans la sensibilisation, Dr Kouakou a sollicité une implication de la radio, de la télévision, des journaux à l’instar des autres membres de la communauté à être de véritables acteurs de la lutte contre la tuberculose.

Faut-il rappeler que notre pays compte 86 centres de prise en charge des malades de la tuberculose fonctionnels, répartis sur l’ensemble du territoire national. Il est envisagé de porter à plus de 100 centres pour traquer la maladie dans les zones rurales. Actuellement, dans la zone des Forces nouvelles, seulement 7 centres de prise en charge sont fonctionnels. Le traitement de la tuberculose est gratuit, il permet la guérison du malade en 6 mois. Cependant, il reste que le traitement des cas multi- résistance revient à plus de 7 millions par malade. Et comme l’a constaté Dr Kouakou, un tuberculeux contagieux contamine 10 à 15 personnes par an. Alors pour réduire ce risque de propagation, la mobilisation des populations s’impose. C’est ce qui justifie cette journée mondiale.

Dosso Finan

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !