Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Financement de la santé : La Côte d'Ivoire est "loin de l’objectif de 15 % fixé par la Déclaration d’Abuja de 2001" - 05/03/2019 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

"En 2014,7 % des dépenses publiques de la Côte d’Ivoire ont été affectées à la santé, ce qui est inférieur à l’objectif de 15 % fixé dans la Déclaration d’Abuja de 2001." Cette sous performance a été publiée dans un rapport de "Global Health Strategies" , ce mardi 05 mars en marge de la Conférence internationale sur le programme de la santé en Afrique (Africa Health 2019) qui a débuté ce mardi à Kigali(Rwanda).

Pour 15,2 % de la population, les dépenses à la charge des patients dépassent 10 % de la consommation ou du revenu total du ménage, a précisé le document. Avant de faire remarquer que "les dépenses de santé ont de ce fait une incidence catastrophique, dans la mesure où elles constituent un facteur supplémentaire d’appauvrissement".

La Déclaration d'Abuja de 2001 est un engagement pris par les chefs d'État africains qui se sont réunis du 26 au 27 avril 2001 lors d’un sommet spécial pour répondre aux défis exceptionnels posés par le VIH / sida, la tuberculose et autres maladies infectieuses connexes. A cette occasion, les gouvernements se sont engagés à attribuer au moins 15% du total de leurs budgets nationaux annuels au secteur de la santé.

Isabelle Somian

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !