Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Avril 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Novembre/Décembre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2019
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Accréditation des établissements de santé en Côte d'Ivoire : Les activités et procédures lancées - 11/04/2019 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les activités et procédures d'accréditations des établissements de santé en Côte d'Ivoire sont lancées. C'est à l'hôtel Belle côte à la Riviera palmeraie que le ministère de la santé et de l'hygiène publique a procédé au démarrage de l'opération, le jeudi 11 avril 2019.

Cette opération d'accréditation des établissements sanitaires publics et privés en Côte d'Ivoire a pour but de garantir la sécurité et la qualité des soins donnés aux patients et de promouvoir une politique de développement continu de la qualité au sein des établissements de santé.

" Je me félicite de l'organisation de cette cérémonie de lancement des activités d'accréditation des établissements de santé pour la mise aux normes administratives et sanitaires de nos établissements ", s'est réjoui Anouan Jean, directeur général adjoint de la santé, représentant le ministre Aka Aouelé.

Et d'ajouter : " L'accréditation je puis vous l'assurer constitue pour tous les secteurs d'activité, la santé en premier, la garantie de la qualité, la reconnaissance de la performance ".

Il a exhorté l'ensemble des personnels du secteur de la santé à cultiver sans relâche, la démarche qualité dans leurs pratiques professionnelles.

Selon lui, de nombreux efforts ont déjà été déployés, des actions et des initiatives ont été multipliées dans le secteur de la santé en vue de soulager et apporter des réponses aux besoins de soins des populations.

A ce titre, il a cité entre autres- le renforcement des effectifs des agents de santé à 2132 médecins, infirmiers, sage femmes confondus, - 800 milliards de Fcfa consacrés à la réhabilitation,, la construction, et l'équipement des centres de santé.

A cet effet, il invite les acteurs de la santé à optimiser tous ces acquis en intégrant la qualité dans les soins prodigués en vue d'opérer le changement qui appelle l'amélioration dans le fonctionnement et la gestion des centres de santé.

Pour sa part, le secrétaire exécutif du centre régional d'évaluation en éducation, environnement, santé et d'accréditation en Afrique (CRESAC), Prof Sess Daniel, s'est dit conscient de l'ampleur des tâches à accomplir pour honorer le choix porté sur le Cresac, et apporter, par-delà l'expertise, la pierre à la construction d'un système national ivoirien de santé aussi performant qu'efficace.

Par ailleurs, il a exprimé sa gratitude au ministre de la santé et de l'hygiène publique pour le choix porté sur l'expertise du cresac pour la mise œuvre des activités d'accréditation en Côte d'Ivoire et dans les Etats membres.

" Pour la mission du moment, ce sont au total 725 centres de santé que nous aurons à évaluer sur une période à définir d'un commun accord. Toute chose qui est de nature à accompagner le processus de généralisation de la couverture maladie Universelle (Cmu) ", a-t-il expliqué.

Selon lui, cette démarche s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme social tel voulu par le Président de la République, Alassane Ouattara.

Le Cresac, créé le 27 avril 2005 a pour mission de procéder dans un cadre régional, sur le territoire des Etats membres, à l'accréditation des Organismes d'évaluation de la Conformité (Oec) suivant les normes internationalement admises. Dans ce cadre, le CRESAC est notamment chargé de veiller à l'application du système d'accréditation sur le territoire des Etats membres, d'organiser et suivre les opérations d'évaluations, encourager le partage d'expériences entre les différents organismes accrédités.

Par Jean Bavane Kouika

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !