Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

L’Inspection générale s’installe dans ses nouveaux locaux - 18/06/2019 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique (MSHP), Eugène Aka Aouélé, a procédé, lundi, en présence de l’inspecteur général de l’Etat, Théophile Ahoua N’Doli, à l’installation officielle de l’Inspection générale de la santé dans ses nouveaux bureaux, dans l’enceinte de l’Institut National de la Santé Publique (INSP) à Adjamé.

Le local inauguré compte 22 bureaux. Il est doté d’un système d’information 4G avec Wifi généralisé et associé à un câblage téléphonique de dernière génération. « Le dispositif final va permettre à l’inspecteur et aux 25 inspecteurs techniques du Mshp de disposer du confort nécessaire pour des auditions sécurisées et des recherches documentaires élargies », a noté Aka Aouélé.

Il a salué les efforts consentis par ses collaborateurs pour la réalisation de l’infrastructure acquise dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2d). L’enjeu de cet investissement, a souligné le ministre, « est d’améliorer la gouvernance sanitaire ».

Eugène Aka Aouélé a, par ailleurs, souhaité, pour une meilleure efficacité des missions d’inspection, de contrôle et d’audit, la réorganisation du cadre structurel de l’inspection générale de la santé. Ce, en vue d’une couverture rationnelle des 3545 centres de santé publique et des 1090 établissements sanitaires privés de la santé répertoriés en Côte d’Ivoire.

Ahoua N’Doli a, à son tour, remercié le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique pour cette marque de considération à l’égard des inspecteurs de la santé. Il a également demandé aux bénéficiaires de mener leur mission de soldats de la bonne gouvernance avec rigueur et professionnalisme.

GERMAIN GABO

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !