Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Neuromyélites optique-Neurologie : Des assises à Abidjan pour renforcer les capacités des neurologues africains - 14/07/2019 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Abidjan a accueilli les 11, 12 et 13 juillet 2019, le 3e congrès des neurologues couplé à la 3e conférence africaine sur les neuromyélites optiques. Ces assises se tiennent grâce à la Société ivoirienne de neurologie (Sin) en collaboration avec la Fondation caritative Guthy Jackson des Etats-Unis d'Amérique et l'engagement de la Fondation Orange Côte d'Ivoire, conduite par son président du Conseil de gestion, Joseph Pittah. D'ailleurs le Pr Kouassi Beugré n'a pas manqué de saluer l'engagement de cette Fondation dans le domaine de la santé.

A l'ouverture, à Azalaï hôtel d'Abidjan-Marcory, le ministre de Santé et de l'Hygiène Publique, Dr Aka Aouélé et son homologue de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Mabri Toikeusse ont indiqué toute l'importance que revêt la tenue de ses assises en Côte d'Ivoire.

Pour le ministre de la santé, cette rencontre vient à nommer puisqu'elle va permettre de renforcer les capacités des neurologues des 17 pays présents. Et surtout de prévenir ces maladies qui causent d'énormes dégâts en Afrique, principalement en Côte d'Ivoire.

D'ailleurs, il a indiqué les Accidents vasculaires cérébraux (Avc)- pathologie du cerveau touchant même les sujets les plus jeunes- sont la première cause d'hospitalisation des services de neurologie en Côte d'Ivoire.

Prenant à témoin, les chiffres des trois Centres hospitaliers universitaires d'Abidjan, à savoir, Treichville, Cocody et Yopougon.

Aussi a-t-il conseillé aux participants à ses assises de ne pas perdre de vue l'amélioration de l'accessibilité aux médicaments, la décentralisation des services d'urgence ainsi que la réduction de la mortalité.

« Les Avc, affections émergentes en Afrique, impactent négativement le bien-être des populations », a déclaré à l'ouverture le ministre Mabri Toikeusse.

Après avoir salué la tenue de cette rencontre à Abidjan, il a soutenu que le gouvernement ivoirien est engagé à soutenir cette initiative des neurologues.

Pour sa part, le Pr Aka Anghui Diarra, Présidente du Comité d'organisation (Pco), a salué les neurologues ivoiriens et africains, de France et des Etats-Unis, pour leur vision prospective.

Par SDC

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !