Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Maladies cardiovasculaires : 17,5 millions de personnes en meurent tous les ans dans le monde - 03/10/2019 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les Maladies CardioVasculaires (MCV) tuent, chaque année, 17,5 millions de personnes dans le monde, soit 31 pour 100 du taux de mortalité mondial. Elles sont la première cause de décès dans le monde. 81 pour 100 des décès liés aux pathologies cardiovasculaires se produisent dans les pays à faible revenu. En Côte d'Ivoire, elles représentaient, en 2016, 15 pour 100 des décès. Ces chiffres ont été donnés par l'inspecteur de la Santé, Doua Koménan, samedi, lors de la cérémonie officielle commémorative de la Journée Mondiale du Cœur (JMC), au complexe sportif Jesse Jackson de Yopougon.

Le représentant du ministre de la Santé et de l'Hygiène publique a indiqué que cette 11e édition de la Jmc, qui a pour thème, « Les enfants, les adolescents et les maladies cardiovasculaires », a pour enjeu, de sensibiliser les populations, surtout les plus jeunes, au risque des Mcv, dont les plus courantes sont l'Accident Vasculaire Cérébral (AVC), l'hypertension artérielle, l'infarctus du myocarde, l'insuffisance cardiaque et les cardiomyopathies.

Le collaborateur d'Eugène Aka Aouélé a relevé que 101 200 personnes sont mortes d'Avc en Côte d'Ivoire. Ces données, selon lui, demeurent croissantes, et elles le resteront si les Ivoiriens ne modifient pas leur mode de vie. « Dans notre pays, une personne sur trois, dans la tranche des 20 - 79 ans, est hypertendue, 21 pour 100 des hommes et 30 pour 100 des femmes sont en surpoids, 10 pour 100 des hommes et 20 pour 100 des femmes sont obèses », a-t-il déploré.

Pour Ambroise Ané de l'Organisation mondiale de la santé (Oms), les facteurs de risques des maladies cardiovasculaires sont le tabac, l'alcool, la mauvaise alimentation, la sédentarité, l'obésité, la pression artérielle élevée, le niveau de stress, le diabète, etc. « Pour un cœur toujours en pleine forme, l'Oms recommande de manger équilibré, de réduire la consommation de l'alcool, d'éviter le tabac et le stress et de pratiquer régulièrement une activité physique », a-t-il conseillé.

La cérémonie officielle de la Jmc a donné lieu à une partie de fitness avec des élèves des établissements secondaires de Yopougon et à une séance de dépistage gratuit du diabète, de l'hypertension et de l'obésité, suivie de conseils de spécialistes.

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !