Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Aka Aouélé Eugène, ministre de la Santé : « Plus 17,3 millions personnes décédées en 2008 de maladies cardio-vasculaires » - 04/11/2019 - L'intelligent d'Abidjan - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Salle de conférence d’un hôtel a servi de cadre à la cérémonie de clôture de la première édition de la Journée Nationale de Lutte contre l’Avc, (Jnl- Avc) autour du thème « Avc : La prévention, une priorité nationale » le mardi 29 octobre 2019 à Abidjan- Cocody.

C’est plus de 50 personnes issues de différentes couches sociales qui ont pris part à la cérémonie de clôture de la première édition de la Journée Nationale de lutte contre l’Avc ‘’Jnl- AVC’’. À cette occasion, Dr Aka Aouélé Eugène, ministre de la Santé et de l’Hygiène publique a indiqué : « Aujourd’hui, ce sont les organisations non Gouvernementales sous le leadership de l’ONG, ‘’AVC espoir’’ qui s’affirment pour vaincre une approche singulière des maladies non-transmissibles dominées par l’Accident Vasculaire Cérébrale (AVC), le diabète et les cancers. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que plus 17,3millions personnes sont décédées en 2008 de maladies cardio-vasculaires. De nombreux facteurs de risques peuvent engendrer un Accident Vasculaire Cérébrale (AVC) tel que l’âge, les prédispositions à la tension artérielle, les liens de parenté avec des parents porteurs de cette maladie. Notre pays la Côte d’Ivoire s’est donc dotée d’une politique nationale multi- sectorielle et multi- parti de lutte contre les maladies non-transmissibles avec la loi anti- tabac adoptée en 2019. Elle a renforcé les compétences de 1500 médecins de 67 districts sanitaires en matière de préventions ».

Poursuivant, il a félicité les acteurs de la santé pour leur mobilisation spontanée autour des actions de promotion du bien-être de la population ivoirienne.
Le Kinésithérapeute, Dago Charles, Directeur du centre Kiné Médical, a indiqué que l’Accident vasculaire cérébrale a des conséquences énormes sur la santé de l’homme qui entraîne l’oubli de l’usage des fonctions. La kinésithérapie a pour rôle de faire face à toutes ces déficiences. Le traitement de la Kinésithérapie consiste à encadrer les articulations du corps humain afin d’éviter les douleurs, les déformations et même encadrer les articulations qui vont se disloquer. Sonia Boguifo, marraine de l’association Avc espoir a fait savoir qu’elle continuera à persister davantage dans la lutte contre les maladies non-transmissibles afin de continuer à soutenir psychologiquement les personnes atteintes de cette maladie.

M. Ismaila

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !