Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Décembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre les épidémies : Les médecins militaires africains peaufinent les dispositifs de riposte - 18/11/2019 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La VIIIe Conférence de l’Alliance des partenaires africains pour la riposte aux épidémies s’est ouverte ce lundi 18 novembre, au Radisson Blu en zone aéroportuaire, en présence du ministre d’Etat Hamed Bakayoko. Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a ouvert hier au Radisson Blu, en zone aéroportuaire, la VIIIe Conférence de l’Alliance des partenaires africains pour la riposte aux épidémies (Apora).

La rencontre, qui se tient du 18 au 22 novembre autour du thème : « Un monde, une seule santé », réunit près de 150 médecins et experts des services de santé des armées et représentants des forces armées de 24 pays membres de l’Apora et des États-Unis d’Amérique.

Hamed Bakayoko a, au nom du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, haut-patron de l’événement, salué la mobilisation des professionnels de la santé militaire contre les épidémies qui menacent le continent. « Nous avons à faire face, de plus en plus, à des cas d’urgence. Il faut donc une synergie d’action pour anticiper et lutter contre les épidémies et les fléaux sanitaires », a indiqué le ministre de la Défense, qui avait à ses côtés l’ambassadeur des États-Unis en Côte d’Ivoire, Richard Keith Bell. Il a fait savoir que l’Apora, portée sur les fonts baptismaux en avril 2015 au Ghana, est une initiative des Etats africains partenaires, appuyée par le Commandement des États-Unis pour l’Afrique (Us Africom).

L’organisation, au dire du médecin général de brigade, Athanase N’Dri Dowlo Yao, président en exercice de l’Apora, a pour mission de renforcer les capacités militaires des pays membres et de réagir efficacement en cas d’épidémie aux côtés des autorités civiles. « La VIIIe édition de l’Apora a trois objectifs spécifiques. A savoir, la présentation des compétences d’intervention des forces armées de Côte d’Ivoire en cas de flambée épidémique, l’évaluation des capacités dont dispose le service de santé des armées de Côte d’Ivoire dans l’éventualité d’un appui à d’autres pays de la région et la promotion d’un partenariat civilo-militaire efficace dans les domaines de la santé et de la sécurité. »

GERMAIN GABO

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !