Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Campagne Vaccinale : Le PEV établit son programme ; Atteindre une couverture nationale de 90 % en 2011 - 19/04/2007 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une couverture vaccinale nationale d’au moins 90 %, d’ici 2011. C’est l’objectif majeur du programme élargi de vaccination (PEV) pour les quatre années à venir. Le PEV a présenté hier au 16ème étage de la tour C son plan pluri annuel complet 2007-2011. Dr. Ouattara Sigui Fotah, coordonnateur du PEV a insisté sur la nécessité de la maîtrise des critères de maladie, de la disponibilité des vaccins, du renforcement des chaînes de froid et d’une meilleure gestion des déchets provenant des vaccins.

« L’objectif est d’atteindre d’ici 2011 une couverture vaccinale d’au moins 90 % et 70 % dans chaque district. Mais aussi, de réduire la mortalité néonatale liée à la rougeole et de faire en sorte que 90 % des femmes enceintes se présentent dans les maternités pour recevoir les doses de vaccins tétaniques», a annoncé Dr. Ouattara. En ce qui concerne la sécurité des injections vaccinales, Dr. Kossia Yao du service de la formation du PEV, a présenté un plan basé sur une politique de fourniture d’aiguilles et seringues stérilisés individuels pour chaque injection. «Pour cela, nous devons fournir les vaccins et consommables à quantité acceptable », a-t-elle déclaré.

Toute fois, les deux spécialistes ont conditionné l’exécution de ce plan à la disponibilité des fonds. Selon Dr. Ouattara Sigui, même si l’Etat de Côte d’Ivoire dégage une ligne budgétaire pour l’achat des vaccins, la liquidité n’est pas toujours disponible à temps. A cet effet, elle a sollicité l’aide des partenaires du ministère de la santé. Dr. Kouamé Assa également du service de formation qui a présenté ces résultats a déploré la non réalisation des objectifs fixés. «Nous n’avons pas pu atteindre les 90 %. La majorité des districts ont des couvertures comprises entre 50 et 80 % pour les différents antigènes.

Chez les femmes enceintes, la couverture vaccinale est très éloignée (23 %).Si la couverture du BCG est de 78 %, celle du vaccin antitétanique n’est que de 26 % », a relevé Dr. Kouamé Assa. Cependant, elle s’est réjouie de la baisse générale de l’indice des maladies. Avec aucun cas de poliomyélite déclaré. Présent à l’ouverture de la réunion, le ministre de la santé Dr. Allah Kouadio Remi a établi le parallèle entre le taux de la couverture vaccinale et la performance du système sanitaire d’un pays.

D. Maimouna

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !