Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Paludisme / Promotion de la moustiquaire imprégnée : Le programme ‘’entreprise citoyenne’’ a démarré hier - 15/06/2007 - Le front - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Responsable de 33% des décès en Côte d’Ivoire, le paludisme est un véritable problème de santé publique. Face au ravage que fait cette maladie dans notre pays, le centre d’entomologie médical et vétérinaire et Cyan communication en collaboration avec le programme national de lutte contre le paludisme ont procédé hier jeudi au lancement officiel du projet ‘’promotion de la moustiquaire imprégnée-entreprise citoyenne’’.

La cérémonie s’est déroulée à la chambre de commerce et d’industrie au Plateau en présence de M. Jean Louis Billon, M. Franck Guéi conseiller du chef de l’Etat en charge des questions de santé rurale et des représentants des ministères de la santé, de l’enseignement supérieur et celui de la ville et de la salubrité. Dans son allocution d’ouverture, M. Jean Louis Billon a relevé l’importance de la santé, des travailleurs dans la vie d’une entreprise. ‘’Sans la santé l’entreprise est vouée à l’échec. C ‘est pourquoi nous défendons un environnement favorable à l’épanouissement de l’entreprise’’, a-t-il expliqué.

Pour le président de la chambre du commerce et d’industrie, c’est une responsabilité collective lorsqu’il s’agit de protéger la femme et l’enfant. ‘’Quand on paie des impôts, on est en droit d’attendre la justice, la santé et l’éducation de la part de l’Etat’’, a-t-il indiqué. Et d’exhorter toutes les entreprises de Côte d’Ivoire à prendre l’habitude d’offrir en lieu et place des tee-shirts et des gadgets, des moustiquaires imprégnées à leurs employés et leurs clients. Il a par ailleurs félicité les initiateurs du projet pour le combat sans relâche qu’ils mènent contre le paludisme, qu’il faut le rappeler, est responsable de 42% d’absentéisme professionnel et scolaire dans notre pays.

Quant aux représentants des ministères ci-haut cités et le représentant du représentant résident de l’OMS en Côte d’Ivoire qui se sont succédé au pupitre pour d’une part relever l’efficacité de la moustiquaire imprégnée dans la lutte préventive contre le paludisme et d’autre part marquer leur adhésion audit projet. Les entreprises sont donc invitées à investir dans la santé de leurs clients et agents en leur offrant la moustiquaire imprégnée. Une action citoyenne de portée sociale.

Alexandre Lebel

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !