Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Surmorbidité et surmortalité maternelles en Côte d’Ivoire : 690 femmes meurent en couche pour 100.000 naissances vivantes - 01/04/2006 - Le nouveau réveil - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

En Côte d'Ivoire, la mortalité maternelle est estimée à 690 décès maternels pour 100.000 naissances vivantes". Le bilan dressé par le ministère de la Santé et de l'hygiène est triste. Un véritable problème de santé publique qui "pèse selon Dr. Marcel Koffi Koumi, d'un poids considérable sur la mortalité féminine et contribue de façon significative au niveau élevé de la mortalité générale".

Depuis le déclenchement de la crise, a-t-il constaté "les mouvements des populations ont entraîné des concentrations inattendues de personnes avec toute la cohorte de problèmes qui se résument dans le domaine de la santé à l'accroissement des décès maternels et infantiles, à une propension des violences sexuelles et à une expansion des IST-Vih-Sida". C'est donc en réponse à ce drame sanitaire que le gouvernement appuyé par le Fonds des nations unies pour la population (UNFPA) a adopté le "cadre d'intervention humanitaire". Dans le cadre de ce projet, l'UNFPA a remis officiellement une unité mobile au district sanitaire de Katiola réceptionnée par le ministère dans les locaux de la Direction des infrastructures, des équipements et de la maintenance (DIEM). Selon Philippe Delanne le représentant de l'INFPA "l'unité mobile va desservir 6 aires de santé représentant 15% de la population du département de Katiola dont 5621 femmes en âge de procréer et 1190 femmes enceintes probables". L'unité mobile offerte par l'UNFPA est un véhicule 4x4 d'un coût de 23,4 millions Fcfa.

ASK

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !