Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Cancer : les associations de lutte cherchent 500 millions - 30/12/2007 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les Abidjanais vont devoir s’habituer à voir dans les lieux publics (écoles, institutions, pharmacies, etc.) des urnes portant la mention “Lutte contre le cancer”. Ces urnes qui appellent à leur générosité sont une initiative du Collectif des associations de lutte contre le cancer en Côte d’Ivoire (CALC-CI), regroupant la LICC, SOS cancer, AILC et Vivre avec le cancer, qui a lancé récemment, à la Bibliothèque nationale, une campagne de mobilisation sociale et de collecte de fonds à l’endroit des malades du cancer. Le CALC-CI espère pouvoir recueillir d’ici au mois de mars 500 millions de francs pour l’achat de médicaments nécessaires aux malades leur permettant d’accéder au traitement de chimiothérapie.

Véritable fléau qui défie la médecine depuis plus d’un siècle, le cancer est un problème de santé publique qui affecte chaque année près de 10 millions de personnes dans le monde dont 16 000 en Côte d’Ivoire. “Seule la solidarité du corps social peut changer la donne”, estime la présidente de la Ligue ivoirienne de lutte contre le cancer (LICC), Mlle Bintou Bourgoin. Cette lutte ne peut être imputée seulement à l’Etat, estime-t-elle, avec ses camarades du Collectif qui inscrivent cette campagne dans le cadre d’une approche «communautaire en vue d’œuvrer à la prévention de cette maladie et à la prise en charge psychosociale et sanitaire des malades. Cette campagne bénéficie du soutien du laboratoire Sanofi-Aventis qui a fourni les urnes.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique ainsi que son homologue de la Famille, de la Femme et des Affaires sociales étaient représentés à cette cérémonie de lancement.

E. Kodjo

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !