Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Sida : le COSCI forme des ONG - 05/02/2008 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans le souci d’aider les ONG à mieux planifier et répondre aux normes de la mise en œuvre de leurs activités, et lutter contre la pandémie du Sida », le Conseil des organisations de lutte contre le Sida (COSCI), a formé des membres des ONG et leurs sections décentralisées. Avec pour thème « Renforcement des compétences pour l’élaboration du plan d’actions ». C’était au cours d’un atelier de formation, lundi dernier, au CAMPC sis à l’université de Cocody. A cette occasion, le directeur exécutif di COSCI, M. Jean Marcel Konan, a indiqué que l’objectif, est « de permettre aux ONG d’être au même niveau d’information sur la stratégie de planification communautaire».

Aussi, dira, t-il, c’est pour « permettre aux participants d’avoir des outils de planification susceptibles d’améliorer leur rendement dans les différentes zones de sensibilisation ». Le COSCI, il faut le souligner, bénéficie de l’appui technique de l’ONUSIDA, et de l’appui financier de Fonds d’accélération de la prévention. Il s’engage pour cette année, de renforcer son partenariat avec les autres acteurs dans la lutte contre le Sida, d’aménager les répertoires des ONG nationales et de renforcer le circuit de communication entre ceux-ci. Cet atelier, qui a débuté lundi dernier prend fin ce mercredi.

Grâce Ouattara

Coup d’œil

Mutilations. La journée internationale des mutilations génitales féminines (MGF) est célébrée dans le monde ce mercredi. Aucune manifestation officielle n’est prévue à cet effet en Côte d’Ivoire. Cependant, le ministère de la Famille et des Affaires sociales et l’Unicef invite, la population à se mobiliser pour l’éradication de ce phénomène qui gagne du terrain. En effet, selon les estimations de l’OMS, “entre 100 et 140 millions de femmes ont subi une quelconque forme de MGF”. La Côte d’Ivoire est présentée comme l’un des pays les plus touchés, par l’enquête à indicateurs multiples. « Malgré la loi 98/757 du 23 décembre 1998 interdisant la pratique de l’excision, le nombre de femmes excisées est de 36% avec 34% en milieu urbain et 38% en milieu rural », signale l’enquête.

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !